International
URL courte
Par
697
S'abonner

La police de Séoul a arrêté deux jeunes étrangers qui avaient collé sur les murs de l’ambassade de France des affiches avec des menaces qui disaient «Ne nous menacez pas avec un couteau, vous mourrez d'un couteau», selon l'agence Yonhap.

Deux étrangers ont été arrêtés pour menaces envers l'ambassade de France à Séoul, rapporte ce lundi l'agence Yonhap en se référant à la police.

Le 1er novembre, ils ont collé plusieurs affiches sur un mur de l'ambassade de France, dont l'un avec l’inscription: «Ne nous menacez pas avec un couteau, vous mourrez d'un couteau».

Les deux mis en cause ont 25 ans, leur identité et nationalité ne sont pas révélées. Ils se trouvent illégalement dans le pays et ont été placés pour cette raison en détention.

«Une enquête est en cours pour établir les motivations des suspects, leurs liens avec des organisations terroristes. Les mesures nécessaires sont prises pour vérifier la sécurité des missions étrangères en République de Corée», a ajouté la police sud-coréenne.

Série d’attaques et d’attentats en France

La France a connu une série d'attaques islamistes ces dernières semaines. Le 16 octobre, à Conflans-Sainte-Honorine, un extrémiste a tué le professeur d'histoire-géographie Samuel Paty pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet.

Le 29 octobre, un Tunisien de 21 ans armé d'un couteau a attaqué des paroissiens de la cathédrale Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont été tuées, le terroriste a été arrêté. Le même jour, des attaques ont eu lieu à Avignon et à Djeddah en Arabie saoudite, où un individu a attaqué un garde du consulat français.

Suite à ces attaques, Emmanuel Macron a averti que le gouvernement n'interdirait pas la publication de caricatures et lancerait des mesures de lutte contre l’islamisme radical. Sa déclaration a déclenché une vague de protestations dans le monde musulman. Des manifestations antifrançaises ont eu lieu dans plusieurs pays d’Asie, d’Afrique et du Proche-Orient. Les protestataires musulmans et même chrétiens accusent le Président de porter atteinte aux sentiments des croyants.

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
France, étrangers, police, Séoul, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook