International
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (113)
8939118
S'abonner

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a expliqué ce lundi pourquoi Vladimir Poutine n’avait pas encore félicité Joe Biden pour sa victoire à la présidentielle américaine.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a expliqué ce lundi à la presse pourquoi Vladimir Poutine n’avait pas tout de suite félicité Joe Biden pour sa victoire à la présidentielle américaine, alors qu’il l’avait fait immédiatement pour Donald Trump. La contestation annoncée des résultats en est la cause, selon lui.

«La différence est absolument évidente. Des procédures juridiques, qui ont été annoncées par le Président en exercice, seront lancées. La situation est donc différente. Nous estimons par conséquent qu’il serait correct d’attendre l’annonce officielle des résultats. [Lors des élections précédentes] il n’y avait pas d’annonce de contestation juridique», a déclaré le responsable.

M.Peskov n’a cependant pas répondu à la question de savoir quel résultat du scrutin serait officiel pour le Kremlin. Mais a rappelé que le Président russe «avait maintes fois dit qu’il respecterait tout choix fait par le peuple américain et serait prêt à travailler avec n’importe quel Président élu des États-Unis».

Trump s'obstine

Après le scrutin du 3 novembre, plusieurs médias américains ont annoncé la victoire de Joe Biden. De nombreux leaders mondiaux l'ont félicité. Donald Trump, de son côté, n’a pas admis sa défaite et a promis de défendre sa position au tribunal. Il s’apprête aussi à organiser une série de rassemblements pour contester les résultats, selon le porte-parole de sa campagne.

Selon une source de la chaîne CNN, Melania Trump fait partie des proches de son mari qui essayent de le convaincre d’«accepter la défaite». Jared Kushner, son gendre et haut conseiller, l’aurait également incité à le faire.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (113)

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
Donald Trump, Joe Biden, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook