International
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (114)
17326
S'abonner

Plusieurs médias américains ont rapporté que les églises françaises avaient célébré la victoire de Joe Biden en faisant sonner leurs cloches. Après vérification du service Checknews, il s’avère qu’ils tirent cette «information» d’un tweet supprimé depuis. Les diocèses de Paris et de Nanterre ont nié tout lien avec l’élection américaine.

«Les cloches des églises parisiennes ont sonné» pour célébrer la victoire de Joe Biden, rapportait The Hill le 7 novembre, citant «des sources locales». Une information reprise également dans USA Today et qui a fait un gros titre sur Fox News. Cette information est pourtant fausse, explique le service Checknews de Libération.

En effet, ces médias se sont en réalité basés sur un simple tweet en anglais publié par une internaute affirmant que «les cloches sonnent à Paris, 17h45, le 7 novembre. Biden/Harris. Le monde nous regarde». Il a été partagé en masse par les Américains, dont des médias, et était accompagné d’une vidéo montrant le clocher de Notre-Dame de l’Assomption à Meudon, dans les Hauts-de-Seine.

Le diocèse de Nanterre, dont dépend cette église, a publié un communiqué traduit en anglais expliquant que ces cloches ont sonné automatiquement à 17 heures 45, bien que la messe n’ait pas eu lieu en raison de la crise sanitaire.

Le diocèse de Paris a également démenti l’information, directement auprès de Checknews: «Nous n’avons reçu aucune consigne pour faire sonner les cloches en l’honneur de la victoire de Biden. Donc, à Paris, aucune cloche n’a sonné suite à cette nouvelle».

Ces démentis n’ont semble-t-il pas été pris en compte par les médias américain. Seul The Hill a modifié sa publication, supprimant le passage sur les cloches de la capitale française.

Explication

Face à la polémique, la personne qui a publié ce tweet l’a supprimé depuis et a passé son compte en privé. Elle explique ses raisons auprès de Libération: «Après vérification du programme de mon église locale, il se pourrait que cela ait coïncidé avec les vêpres, même si elles ont duré beaucoup plus longtemps que d'habitude. C'était peut-être mon émotion qui parlait, mais j'ai trouvé que c'était une belle coïncidence».

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (114)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Paris, cloche, désinformation, présidentielle américaine 2020, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook