International
URL courte
Par
17742
S'abonner

L’ouverture ce mardi 10 novembre du premier consulat étranger en Crimée constitue un pas vers la levée du blocus international de la péninsule, selon un responsable de la mission permanente de Crimée. Pour lui, il est nécessaire de «travailler autant que possible avec les pays du tiers monde».

L’un des sept pays du monde ayant reconnu l’appartenance de la Crimée à la Fédération de Russie, le Nicaragua, ouvre ce mardi 10 novembre son consulat honoraire dans la péninsule. Selon le chef du groupe de travail sur les questions juridiques internationales de la mission permanente de Crimée auprès du Président de la Russie, Alexandre Molokhov, suite à ce pas diplomatique, la levée du blocus international de la Crimée est «inévitable».

«Je crois que nous devrions travailler autant que possible avec les pays du "tiers monde" dans les forums internationaux, pour porter la parole de la vérité et exposer les mythes sur "l'occupation"», a-t-il déclaré à Sputnik.

Un consulat atypique

Le consulat honoraire du Nicaragua en Crimée est la première institution de ce type dans la péninsule. Oleg Belaventsev, ancien représentant plénipotentiaire du Président de la Fédération de Russie au district fédéral de Crimée, a été nommé au poste de consul honoraire du Nicaragua en Crimée.

«Ce n'est pas un consulat classique, mais une forme spéciale de représentation, lorsqu'un citoyen du pays où le consulat est ouvert représente les intérêts d'un autre pays», a expliqué Alexandre Molokhov.

Les relations russo-nicaraguayennes

La coopération entre la Russie et le Nicaragua est en plein développement actuellement. Ainsi, la Russie y construit une usine (nommée projet Mechnikov) qui devrait fabriquer des produits immunologiques, en particulier des vaccins pour prévenir la grippe dans la région.

En outre, les deux pays coopèrent dans le domaine de l’exploration pétrolière sur le plateau continental dans cette région d'Amérique centrale.

Pour sa part, Molokhov n'a pas exclu que les universités de Crimée ouvrent leurs portes aux étudiants nicaraguayens dans cette perspective.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
Tags:
diplomatie, reconnaissance, consulat, Nicaragua, Russie, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook