International
URL courte
Par
3618
S'abonner

Le Premier ministre britannique pourrait regretter d’avoir posté ses félicitations à Joe Biden sous la forme d’une image au lieu d’un texte de circonstances. Les experts du blog Guido Fawkes ont joué avec la luminosité et les contrastes pour découvrir que l’image saluait initialement Donald Trump pour son «second mandat».

Plusieurs dirigeants étrangers ont félicité Joe Biden à l'occasion de sa victoire électorale annoncée par les médias. Parmi eux, le Premier ministre britannique qui a posté sur Twitter une image avec un message de félicitations, en apparence cordial et diplomatique.

Toutefois, cette image a été retouchée, selon les experts du blog Guido Fawkes. Ils ont joué avec la luminosité, les contrastes et les couleurs, et ont repéré en-dessous un autre message.

Le premier message était initialement adressé à Donald Trump, pour le saluer pour son «second mandat».

Les autorités assument

«Comme vous vous en doutez, deux déclarations ont été préparées à l’avance pour le résultat de cette élection très disputée. Une erreur technique a fait que des parties du message alternatif ont été intégrées à l’arrière-plan de l’image», a déclaré un porte-parole du gouvernement britannique.

Réponse de Pompeo aux félicitations

Face à une vague de félicitations pour le candidat démocrate de la part des dirigeants mondiaux, le secrétaire d'État américain a rappelé sur Fox News que tous les votes n'avaient pas été comptés, tout en assurant que le Président qui entrera en fonction le 20 janvier aura tous les outils disponibles.

«Il y a énormément de travail à faire. Nous rappelons à tout le monde que tous les votes n'ont pas été comptés», a-t-il déclaré devant l'animateur du programme Special Report. «Nous devons nous assurer que la procédure légale est pleinement respectée».

Répondant à la question d'un journaliste sur la transition du pouvoir à Joe Biden, il avait affirmé lors d'une conférence de presse plus tôt mardi qu'«il y aura une transition en douceur vers une deuxième administration Trump».

Le candidat démocrate Joe Biden qui a annoncé sa victoire samedi 7 novembre a déjà reçu les félicitations d'Emmanuel Macron, ainsi que du Premier ministre canadien Justin Trudeau, des chefs des gouvernements du Royaume-Uni et d'Irlande et de la chancelière allemande Angela Merkel. La Russie attend l’annonce des résultats définitifs pour adresser ses félicitations.

Lire aussi:

Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
Donald Trump, Boris Johnson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook