International
URL courte
Par
3410155
S'abonner

La vaccination de masse risquant de prendre plusieurs mois, les pays ne pourront lever les restrictions introduites pour endiguer la pandémie avant le milieu de l’année 2021, estiment des analystes d’Oxford Economics.

Une levée progressive des restrictions visant à enrayer la propagation du Covid-19 ne peut être espérée avant le deuxième semestre 2021, indiquent dans une publication des experts de la société d’analyse Oxford Economics.

Une prévision faite après que le géant pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont annoncé les résultats positifs de leur vaccin anti-Covid après la phase 3 des tests.

Selon Oxford Economics, la vaccination de masse devant s’étendre sur plusieurs mois, une levée progressive des mesures restrictives mises en place en raison de la pandémie ne devrait être lancée qu’à partir du milieu de l’année 2021.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a estimé le 12 novembre en marge du Forum de Paris sur la paix que la reprise économique dépendra du niveau de vaccination et d’immunisation de la population contre le Covid-19 dans différentes parties du monde.

À l’heure actuelle, l’efficacité du vaccin Pfizer-BioNTech constitue le plus grand pas vers le redressement de l’économie, poursuit la publication d’Oxford Economics. Cependant, le retour à une vie normale prendra du temps, insistent les spécialistes, évoquant le danger que peut représenter une nouvelle souche du coronavirus susceptible d’être transmise aux hommes et contre laquelle les vaccins actuels peuvent être inefficaces.

Vaccins anti-Covid

Pfizer ayant promis de produire 50 millions de doses du vaccin d’ici fin 2020 et 1,3 milliards de doses en 2021, Oxford Economics avance que ce nombre sera suffisant pour vacciner 675 millions de personnes d’ici fin 2021, soit 8% de la population mondiale.

À elle seule, la Russie dispose de trois vaccins: Spoutnik V, EpiVacCorona et celui du centre de recherche et de conception de produits immunobiologiques Tchoumakov. Elle s’est déclarée prête à les fournir à d’autres pays en cas de demande.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
vaccination, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), restrictions, pandémie, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook