International
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (154)
2716210
S'abonner

Les premières doses du vaccin russe contre le Covid-19 seront livrées à la Hongrie dès la semaine prochaine, a confirmé ce vendredi 13 novembre son ministre russe de l'Industrie et du Commerce. Il s’agit du premier pays de l’UE à le recevoir.

Le chef de la diplomatie hongroise Peter Szijjarto et le ministre russe de l'Industrie et du Commerce Denis Mantourov ont discuté lors de pourparlers la fourniture à la Hongrie du vaccin anti-Covid Spoutnik V et une fabrication conjointe du médicament.

«Denis Mantourov a confirmé que les premières doses du vaccin seront livrées à la Hongrie dès la semaine prochaine», indique un communiqué du ministère.

De son côté, le diplomate a noté que compte tenu de la situation sanitaire en Hongrie, les autorités du pays ont décidé de simplifier la procédure d’enregistrement des médicaments.

La Hongrie veut le vaccin russe

Les autorités hongroises avaient précédemment fait connaître leur volonté d'acheter des doses des vaccins russe ou chinois. La Commission européenne a prévenu dans ce contexte qu’il était interdit d’utiliser sur le territoire de l'UE des médicaments n’ayant pas passé la certification européenne.

La Hongrie compte actuellement, selon ses autorités sanitaires, 131.887 cas de Covid-19 et 2.883 décès pour une population de près de 10 millions d’habitants. Pour enrayer la deuxième vague de l’épidémie, le gouvernement a décidé entre autres de décréter l’état d’urgence, d’introduire un couvre-feu entre minuit et cinq heures du matin ainsi que de fermer les bars et autres lieux de divertissements.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (154)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Covid-19, vaccin, Russie, Hongrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook