International
URL courte
Par
260
S'abonner

Initialement prévue pour le 12 novembre, la date butoir de l’interdiction de TikTok sur le sol américain, a été repoussée au 27 novembre, indique la décision parue ce vendredi 13 novembre sur le site du Département du Trésor des États-Unis.

Les autorités américaines ont octroyé à TikTok un délai supplémentaire de 15 jours afin que l’application de partage de vidéos puisse trouver un accord de vente de ses actifs avec des entreprises américaines, est-il indiqué dans un communiqué publié le 13 novembre sur le site du Département du Trésor des États-Unis. 

«Conformément au décret, le Comité gouvernemental en charge des investissements étrangers (CFIUS) a accordé à ByteDance une prolongation de 15 jours à partir de la date limite initiale du 12 novembre 2020. Cette prolongation donnera aux parties et au comité du temps supplémentaire pour résoudre cette affaire d'une manière conforme au décret», stipule le document.

Ainsi, l’application appartenant à la société chinoise ByteDance continuera ses activités aux États-Unis au moins jusqu’au 27 novembre.

Trump vs TikTok

Pour l'administration de Donald Trump, l'application pourrait être liée aux autorités chinoises et espionner ses utilisateurs, accusation réfutée par ByteDance.

En août dernier, Donald Trump a signé deux décrets portant sur la lutte contre «la menace TikTok». En conformité avec le premier, toute transaction avec un partenaire américain lui a été interdite pour une période de 45 jours. Plus tard, un autre décret de Trump, selon lequel ByteDance doit céder les parts relevant de ses activités américaines sous un délai de 90 jours, a vu le jour.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
Donald Trump, Département du Trésor américain, TikTok
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook