International
URL courte
Par
32134
S'abonner

Le Service de sécurité nationale de l’Arménie a annoncé ce samedi 14 novembre avoir arrêté plusieurs personnes, dont son ancien patron Artur Vanetsian, qui voulaient assassiner, selon le Service, le Premier ministre Nikol Pachinian et s’accaparer le pouvoir dans le pays.

Plusieurs personnes ont été arrêtées ce samedi 14 novembre en Arménie par le Service de sécurité nationale qui les soupçonne d’avoir voulu assassiner le Premier ministre Nikol Pachinian.

Un communiqué publié sur le site du Service parle d’un habitant de la région de Syunik, un certain A.M., qui n’était pas d’accord avec la politique étrangère et intérieure du Premier ministre et possédait un grand nombre d'armes, de munitions, ainsi que d’explosifs. Cet individu est entré, d’après le Service, en collusion avec «les dirigeants des partis opérant en Arménie et en Artsakh [le Haut-Karabakh, ndlr], qui ont des opinions anti-gouvernementales, et avec leurs partisans».

Le Service affirme que ces gens envisageaient de tuer le Premier ministre pour usurper les pouvoirs du gouvernement.

Parmi les personnes interpellées figure Artur Vanetsian, dirigeant du parti d'opposition Hayrenik (Patrie) et ancien chef du Service de sécurité nationale du pays, dont l’arrestation a été annoncée plus tôt dans la journée par son avocate.

Des agents du service ont également arrêté Vahram Baghdasarian, ancien député du parlement et ancien chef du Parti républicain d'Arménie, ainsi qu’un membre de la Fédération révolutionnaire arménienne et un commandant d’un détachement de volontaires de la région de Syunik.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
coup d'Etat, Haut-Karabakh, Nikol Pachinian, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook