International
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (40)
9225
S'abonner

Suite à la demande de l'Arménie de lui accorder un délai pour le retrait de ses troupes du district de Kelbadjar, l'Azerbaïdjan a donné à Erevan 10 jours supplémentaires pour le faire, a déclaré le 15 novembre l'assistant du Président azerbaïdjanais. La demande arménienne a été transmise à Bakou par la Russie, a-t-il précisé.

En raison des difficultés météorologiques et logistiques auxquelles l'Arménie fait face lors du retrait de ses troupes du district de Kelbadjar, Bakou a octroyé à Erevan, dans le cadre du cessez-le-feu récemment conclu, 10 jours supplémentaires, a déclaré dimanche 15 novembre l'assistant du Président azerbaïdjanais Hikmet Hajiyev.

«Compte tenu des difficultés qu’a rencontrées la partie arménienne et partant des principes de l'humanisme», l'Azerbaïdjan a décidé d'accorder 10 jours supplémentaires à l'Arménie «pour retirer ses forces armées de la région de Kalbajar», a-t-il déclaré lors d'un point de presse retransmis à la télévision, en précisant que la date du transfert de la région en question était désormais reportée du 15 au 25 novembre.

Selon M.Hajiyev, c’est par l'intermédiaire de la Russie que la partie arménienne a demandé un délai. Les difficultés sont liées au fait qu’entre la région de Kelbadjar et l'Arménie il n’y a qu’une seule route à capacité limitée. Des conditions météorologiques difficiles ont également rendu le processus de retrait des troupes plus long.

L’homme a par ailleurs précisé que les dates de transfert des deux autres régions d'Agdam et de Lachin, fixées au 20 novembre et au 1er décembre, restent les mêmes.

Pour rappel, d'après l’accord de paix signé le 10 novembre entre les parties en conflit dans le Haut-Karabakh sous l’égide de Moscou, l’Arménie devait restituer à l’Azerbaïdjan le district de Kelbadjar avant le 15 novembre 2020.

Le cessez-le-feu

Les dirigeants de la Russie, de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie - Vladimir Poutine, Ilham Aliev et Nikol Pachinian - ont signé le 10 novembre une déclaration commune sur une cessation complète des hostilités dans le Haut-Karabakh. Selon le document, plusieurs secteurs passent sous le contrôle de l'Azerbaïdjan et les parties procèdent à un échange de prisonniers, tandis que des soldats de la paix russes sont déployés le long de la ligne de contact et du corridor de Latchine qui relie le Haut-Karabakh à l'Arménie.

Si Nikol Pachinian a déclaré par la suite que cet accord avait été une décision extrêmement difficile pour lui, Ilham Aliev l’a qualifié de très avantageux pour Bakou.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (40)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
retrait, Arménie, Azerbaïdjan, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook