International
URL courte
Par
Escalade des tensions en Méditerranée orientale (65)
371325
S'abonner

Alors que la tension est montée d’un cran en Méditerranée orientale après que la Turquie a lancé des travaux de prospection d’hydrocarbures dans le secteur, le Président turc a enfoncé le clou en déclarant qu’elle poursuivrait l’exploration tant qu’un «accord équitable» n’aura pas été conclu.

Les négociations sur le règlement à Chypre doivent se fonder sur le fait de l’existence «de deux États» dans l’île, a affirmé le Président Recep Tayyip Erdogan.

«Chypre est habitée actuellement par deux peuples, il existe deux États distincts. Les négociations sur la solution [du problème, ndlr] doivent se tenir tenant compte de la présence de deux États», a-t-il déclaré lors d'une visite dans la république turque de Chypre du Nord (RTCN) retransmise sur le compte Twitter du dirigeant turc.

Recep Tayyip Erdogan a ajouté que la Turquie, en tant que pays garant du règlement chypriote, «ne tolérerait plus de jeux diplomatiques», évoquant les travaux de prospection géologique de gisements d'hydrocarbures sur le plateau continental de l’île.

«Aucune démarche entreprise en Méditerranée orientale sans tenir compte des intérêts équitables de notre pays et de la RTCN ne peut déboucher sur la paix et la stabilité», a-t-il fait remarquer.

Selon lui, la Turquie poursuivra l'exploration et le forage en Méditerranée orientale tant qu’un «accord équitable» n’aura pas été conclu.

La Turquie avait précédemment envoyé un message sur le système d'alerte NAVTEX informant de l’augmentation des délais de prospection des gisements d'hydrocarbures au sud-ouest de Chypre jusqu'au 16 février. L'exploration est effectuée par le Barbaros Hayreddin Pasa, accompagné de deux autres navires.

Dégradation des relations entre la Turquie et la Grèce

Les relations entre Athènes et Ankara se sont brusquement envenimées dernièrement. En effet, le navire turc d'exploration sismique Oruc Reis effectue des études sismiques en Méditerranée orientale dans un secteur que la Grèce considère comme étant sa zone économique exclusive (ZEE). Les forces armées grecques ont été mises en état d’alerte. En outre, la Turquie réalise des travaux de prospection au large de Chypre.

Chypre est de facto divisée entre les communautés grecque et turque depuis 1974. La république turque de Chypre du Nord a été proclamée dans le nord de l'île en 1983, mais elle n’est pas reconnue par la communauté internationale. Seule la République de Chypre est reconnue au niveau international. Les communautés grecque et turque de l'île ont négocié pendant de nombreuses années la réunification politique de Chypre, mais pour l’instant sans succès.

Dossier:
Escalade des tensions en Méditerranée orientale (65)

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
Chypre du Nord, Chypre, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook