International
URL courte
Par
2416145
S'abonner

L’Ukraine a de nouveau décidé d’immobiliser des avions russes volant vers la Crimée. Depuis septembre, plus d’une centaine d’appareils ont été arrêtés. Les autorités de la Crimée ont qualifié ces actions de «bluff politique» et promis la poursuite du trafic aérien.

L’Ukraine a arrêté 44 avions russes volant vers la péninsule, rapporte le service de presse du bureau sur sa chaîne de Telegram.

Le Bureau du procureur ukrainien précise que les forces de l'ordre du pays ont entamé des poursuites pénales pour violation des règles de vol internationales par des responsables des compagnies aériennes étrangères. Les sanctions prévoient jusqu'à 15 ans d'emprisonnement avec ou sans confiscation des biens.

109 avions russes arrêtés

Début septembre, le tribunal ukrainien avait déjà arrêté 65 autres avions russes pour «violation des règles de vol internationales et de la législation ukrainienne», soit 109 avion au total qui assurent un trafic aérien régulier vers la péninsule.

«109 avions de compagnies aériennes russes effectuant des vols réguliers de passagers vers la péninsule "occupée" ont été arrêtés», ont déclaré les autorités ukrainiennes.

Un «bluff politique»

En septembre, le chef du groupe de travail sur les questions juridiques internationales de la mission permanente de Crimée auprès du Président de la Russie, Alexandre Molokhov, a qualifié les actions de Kiev de «bluff politique» qui «n'existe que dans l'imagination malade des dirigeants ukrainiens». Il a par ailleurs assuré que les avions continueront à survoler la Crimée, comme auparavant.

Les avions russes interdits de survoler la Crimée

La Crimée et la ville de Sébastopol ont été réintégrées par la Russie à l’issue d’un référendum tenu le 18 mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du Président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev et ses partenaires occidentaux, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

Depuis mars 2014, Kiev a fermé l'espace aérien au-dessus de la péninsule et a officiellement interdit l'exploitation de tous les aéroports en Crimée

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
sanctions, avions, Russie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook