International
URL courte
Par
303370
S'abonner

La police de Nouvelle-Zélande a intégré la possibilité de porter le hijab dans son uniforme officiel afin d’encourager le recrutement de femmes musulmanes. L’agent Zeena Ali est la première à le porter officiellement, et a livré ses impressions au New Zealand Herald.

Après les attentats de Christchurch en 2019, Zeena Ali, 30 ans, a décidé de rejoindre la police néozélandaise afin d’aider la communauté musulmane. Elle a assisté au processus de conception du hijab pour l’uniforme. Elle est ainsi devenue la première policière du pays à le porter officiellement, relatait le New Zealand Herald le 10 novembre.

«Nous avons besoin de personnes ayant des compétences, des milieux d’origine et des niveaux d’expérience différents, la diversité est essentielle pour que nous puissions répondre efficacement aux besoins des communautés néo-zélandaises aujourd’hui et à l’avenir», indique la police nationale dans un communiqué.

L’agent Ali se dit fière de porter un uniforme qui représente la communauté musulmane, en particulier les femmes, et espère inspirer à d’autres l’envie de rejoindre les forces de l’ordre. «C’est formidable, la police a fait tout son possible pour s’assurer que le hijab réponde aux exigences de santé et de sécurité ainsi qu’à mes besoins personnels», raconte-t-elle au quotidien national.

Le port du hijab dans la police

Comme le souligne la BBC, la Nouvelle-Zélande n’est pas le seul pays occidental à autoriser le port du voile dans la police. Les policières londoniennes peuvent le faire depuis 2006, celles d’Écosse depuis 2016. En Australie, une femme prénommée Maha Sukkar en a obtenu l’autorisation depuis 2004. La pratique n’est pas autorisée en France, les fonctionnaires ayant un devoir de stricte neutralité.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
port du voile, Nouvelle-Zélande, uniformes, police, hijab
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook