International
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (38)
5323
S'abonner

Après la signature de l’accord de paix dans le Haut-Karabakh, Moscou a fourni aux co-présidents du Groupe de Minsk «des informations intégrales» sur ce document, a fait savoir le chef de la diplomatie russe.

La Russie a mis à la disposition de la France et des États-Unis toutes les informations concernant les accords signés par les Présidents russe et azerbaïdjanais ainsi que par le Premier ministre arménien sur le Haut-Karabakh, a déclaré ce 20 novembre le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

«Nous restons ces jours-ci en contact étroit avec les coprésidents [du Groupe de Minsk de l'OSCE, ndlr], les Américains et les Français, qui se sont rendus en visite à Moscou», a-t-il indiqué.

Sergueï Lavrov a précisé que ses collègues et lui avaient rencontré les représentants des autres co-présidents pour leur remettre «des informations intégrales».

«L'accord [...] signé le 9 novembre est entièrement conforme aux principes qui ont été concertés ces dernières années par les co-présidents du Groupe de Minsk de l'OSCE et qui ont reçu un large soutien dans le monde», a-t-il encore annoncé au cours d’une réunion sur la mission russe de maintien de la paix dans le Haut-Karabakh.

L’accord de paix

Après l’éclatement de combats le 27 septembre, une déclaration sur la cessation complète des hostilités dans le Haut-Karabakh a été signée le 9 novembre.

Le document prévoit le passage de plusieurs régions de la république autoproclamée sous le contrôle de l'Azerbaïdjan, l’échange de prisonniers entre Erevan et Bakou ainsi que le déploiement d’un contingent russe de maintien de la paix le long de la ligne de contact et dans le couloir de Latchine reliant le Haut-Karabakh à l'Arménie.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (38)

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
Haut-Karabakh, Groupe de Minsk de l'OSCE, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook