International
URL courte
Par
195
S'abonner

Un satellite doté d’un altimètre ultra-précis décollera ce 21 novembre d'une base militaire en Californie pour suivre l’augmentation du niveau des mers, notamment à la suite du réchauffement climatique.

Sentinel-6, l’un des satellites mis au point pour observer le niveau des océans, sera placé sur orbite à 1.336 mètres d’altitude, notamment pour suivre les conséquences du réchauffement climatique.

Le satellite de suivi du niveau de la mer Sentinel-6 prêt pour le décollage

En effet, le niveau des mers va continuer à augmenter pendant ce siècle, a affirmé à Franceinfo Alain Rattier, directeur général de l'Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques (Eumetsat).

«Ce qui est très important, c'est d'être capable de regarder les évolutions pour voir si certains scénarios de rupture du changement climatique qui sont en cours, dans l'Arctique en particulier, vont se réaliser», a-t-il souligné.

En outre, pour comprendre l’évolution de la situation, il importe de «recouper ces données avec d'autres» et de savoir «quelle est la part qui est liée à la dilatation thermique de l'océan, aux glaciers, aux glissements des calottes polaires dans l'Arctique», a-t-il ajouté.

«À disposition de tout le monde»

Doté d’un radar numérique, Sentinel-6 permet d'être au plus près des côtes pour fournir des données aux habitants des secteurs à risque de submersion. En outre, le programme Sentinel fournit des informations en milieu ouvert.

«Toutes les données qui sont prises par tous les satellites Sentinel sont mises à disposition de tout le monde», a expliqué pour sa part Pierrick Wuillemier, responsable du programme.

Toutefois, Sentinel-6 ne fournit pas d’images, mais des données brutes dont certaines sont exploitables en trois heures de temps, d’autres nécessitant plusieurs mois de travail.

Sentinel-6

Le satellite sera chargé à bord d’un lanceur Falcon 9 le 21 novembre à 18h17 CET depuis la base Vandenberg de l’Armée de l’air américaine située en Californie, annonce le site de l’Agence spatiale européenne (ESA).

«L’élévation du niveau de la mer étant un indicateur clé du changement climatique, la surveillance précise du changement de niveau de la mer sur plusieurs décennies est essentielle pour la science du climat, pour l’élaboration de politiques, et la protection de ceux qui vivent dans les régions à risque situées à faible altitude», précise l’agence.

Le satellite topographiera tous les dix jours 95% des océans non recouverts de glace de la Terre et fournira des données pour l’océanographie opérationnelle et l’étude du climat.

Lire aussi:

L’étau stratégique se resserre autour de Pékin avec l’accord militaire entre le Japon et l’Australie
L’Algérie achète 14 Su-57 furtifs à la Russie, une première en Afrique
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Tags:
lancement, élévation du niveau de la mer, réchauffement climatique, satellite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook