International
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (39)
101934
S'abonner

Le travail des spécialistes militaires turcs dans le centre commun pour l'observation du cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh est prévu pour un an, a annoncé le 22 novembre le ministère turc de la Défense.

Conformément au décret approuvé le 17 novembre par son parlement, la Turquie déploiera ses forces de maintien de la paix en Azerbaïdjan. La Défense turque a précisé que les soldats y seront déployés pendant un an.

«Nos militaires travailleront dans le centre commun avec la Russie [le centre commun pour l'observation du cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh, ndlr.] pendant un an», a déclaré le ministère turc de la Défense.

Une «mission conjointe de maintien de la paix»

Le 11 novembre, le Président Erdogan a annoncé que la Turquie et la Russie avaient signé un mémorandum sur un centre de contrôle du cessez-le-feu au Haut-Karabakh. Selon lui, il s’agit d’une «mission conjointe de maintien de la paix».

Les autorités russes ont souligné qu'il s'agissait bien d'un centre de surveillance et non de la participation militaire turque à la mission de maintien de la paix.

L’accord de paix

Après l’éclatement de combats le 27 septembre, une déclaration sur la cessation complète des hostilités dans le Haut-Karabakh a été signée le 9 novembre.

Le document prévoit le passage de plusieurs régions de la république autoproclamée sous le contrôle de l'Azerbaïdjan, l’échange de prisonniers entre Erevan et Bakou ainsi que le déploiement d’un contingent russe de maintien de la paix le long de la ligne de contact et dans le couloir de Latchine reliant le Haut-Karabakh à l'Arménie.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (39)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
soldats, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook