International
URL courte
Par
7218
S'abonner

Le nom de l'auteure de l'attaque, probablement terroriste selon le parquet, dans un grand magasin de Lugano, en Suisse, a été trouvé dans des dossiers liés au djihadisme, a indiqué la police le lendemain des faits.

La jeune femme responsable de l'agression au couteau qui a fait deux blessées mardi 24 novembre dans un supermarché de Lugano était connue pour radicalisation, a fait savoir la police suisse.

Le parquet fédéral, qui soupçonne un «acte terroriste», s'est saisi de l'enquête.

«Les investigations policières de 2017 ont montré que la personne était tombée amoureuse à l'époque sur les médias sociaux d'un combattant djihadiste en Syrie», a écrit mercredi l'Office fédéral de la police (FEDPOL) sur Twitter. Elle a tenté de le rejoindre, mais a été arrêtée à la frontière syrienne par les autorités turques et renvoyée en Suisse.

«La personne souffrait à l'époque de problèmes psychologiques. Elle a été placée à son retour en institution psychiatrique. Depuis 2017, la personne n'est plus apparue dans des affaires liées au terrorisme», ajoute le FEDPOL.

Possiblement liée à Daech*?

Une jeune femme âgée de 28 ans, qui vit dans la région, a attaqué deux femmes avant d’être maîtrisée par des passants puis placée en garde à vue.

L'agresseur a empoigné une victime et en a blessé une autre au cou avec un couteau. L'une de ses victimes est dans un état grave, mais ses jours ne sont pas en danger et l'autre n'est que légèrement blessée.

La police du canton du Tessin n'a pas exclu des motivations terroristes et a affirmé travailler en étroite collaboration avec l’Office fédéral de la police et la police de Lugano.

Selon le commandant de la police cantonale, Matteo Cocchi, cité par la presse, il peut y avoir un possible lien de la femme avec le groupe Daech*. La Suissesse aurait crié «Allahu akbar» au moment de l’attaque, indiquent les médias se référant aux témoins oculaires.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
djihadisme, attaque, Suisse, Lugano, Tessin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook