International
URL courte
Par
1112
S'abonner

Thomas Moyer, directeur de la sécurité de la firme à la pomme, est accusé par la justice d'avoir proposé 200 iPad à un shérif pour obtenir quatre permis de port d’arme dissimulée.

Le chef de la sécurité mondiale d’Apple, Thomas Moyer, vient d’être inculpé pour avoir versé des pots-de-vin au bureau du shérif du comté de Santa Clara, en Californie, rapporte CNN.

Selon ses informations, les faits remontent à plus de 2 ans. À l’époque, M.Moyer avait offert aux policiers 200 iPad en échange de permis de port d’armes dissimulées pour quatre employés Apple.

«Le shérif adjoint Rick Sung, 48 ans, et le capitaine James Jensen, 43 ans, sont accusés d’avoir demandé des pots-de-vin pour des licences d’armes à feu dissimulées (CCW), tandis que le courtier en assurance Harpreet Chadha, 49 ans, et le chef de la sécurité d’Apple, Thomas Moyer, 50 ans, sont accusés d’avoir offert des pots-de-vin pour obtenir ces permis», indique le communiqué rédigé par le procureur du district.

«Il n’a rien fait de mal»

Toujours d’après le procureur, les iPad n’ont jamais été fournis. L’avocat de Thomas Moyer insiste pour sa part sur l’innocence de son client:

«Il n’a rien fait de mal et a agi avec la plus grande intégrité tout au long de sa carrière. Nous n’avons aucun doute qu’il sera acquitté lors du procès», a-t-il déclaré à CNBC.

Une première audience est prévue pour le 11 janvier 2021 au palais de justice de San José.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook