International
URL courte
Par
331390
S'abonner

En citant un responsable anonyme de la Défense américaine, CNN a relaté que le pays envoyait le porte-avions USS Nimitz dans le golfe Persique. Ce transfert de l’un des plus puissants navires de guerre du monde n’est pas lié au récent meurtre d’un scientifique iranien renommé mais sert de message pour Téhéran, précise la source.

Afin de soutenir le retrait de leurs troupes d’Irak et d’Afghanistan, les États-Unis déplacent leur porte-avions USS Nimitz et d'autres navires de guerre dans le golfe Persique, a rapporté ce 28 novembre CNN citant un responsable du département de la Défense du pays. L’achèvement de ce retrait est envisagé d’ici au 15 janvier 2021.

«Cette décision avait été prise avant la nouvelle de l’assassinat de l’éminent scientifique nucléaire iranien», a toutefois précisé la source.

Cependant, cette action était «un message de dissuasion accru pour l’Iran».

«La décision transfère une puissance militaire américaine accrue et des milliers d’unités dans la région jusqu’à la fin de la présidence de Trump».

Et de préciser que cette décision de retrait «appartiendra peut-être au Président élu Joe Biden».

Le 17 novembre, le secrétaire à la Défense des États-Unis par intérim, Christopher Miller, a déclaré aux journalistes que le nombre de soldats américains en Afghanistan et en Irak devrait être réduit à 2.500 d'ici le 15 janvier 2021. Selon CNN TV, il y a actuellement environ 4.500 militaires américains en Afghanistan et environ 3.000 en Irak.

Meurtre d’un scientifique iranien

Un scientifique iranien de haut rang travaillant dans le secteur nucléaire a été tué le vendredi 27 novembre. M.Fakhrizadeh, 59 ans, était à la tête du département recherche et innovation du ministère iranien de la Défense. Il a été pris pour cible dans sa voiture par plusieurs assaillants, qui l'ont gravement blessé. Il n'a pas pu être ranimé.

Le 28 novembre, le Président iranien Hassan Rohani a pointé le rôle d'Israël dans cet assassinat et a accusé l'État hébreu d’avoir agi comme «mercenaire» des États-Unis.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
États-Unis, Iran, porte-avions nucléaire, porte-avions, USS Nimitz, Golfe persique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook