International
URL courte
Par
Assassinat d'un scientifique iranien du nucléaire (novembre 2020) (26)
36867
S'abonner

Le lendemain de l’assassinat d’un scientifique iranien de haut rang travaillant dans le secteur nucléaire, un ministre israélien a déclaré le 28 novembre dans une interview à la chaîne américaine N12 qu’il n'avait «aucune idée» de qui était derrière.

Alors que l’Iran a déjà accusé Israël ce 28 novembre d’avoir joué le rôle de «mercenaire» des États-Unis dans l’assassinat d’un scientifique iranien du secteur nucléaire, Tzachi Hanegbi, ministre du cabinet de Benyamin Netanyahou, a déclaré qu’il ne savait pas qui en était responsable.

«Je n'ai aucune idée de qui l'a fait. Ce n'est pas que mes lèvres sont scellées parce que je suis responsable, je n'en ai vraiment aucune idée», a déclaré le confident du Premier ministre israélien dans le cadre de l'émission Meet the Press.

L’accusation du Président iranien

Dans un communiqué publié ce 28 novembre, le Président iranien, Hassan Rohani, a pourtant accusé Israël d’avoir commis l’assassinat de M.Fakhrizadeh, un scientifique iranien de haut rang, en agissant comme «mercenaire» des États-Unis. 

Le scientifique âgé de 59 ans, travaillant dans le secteur nucléaire, a été tué le 27 novembre. L’homme était à la tête du département Recherche et innovation du ministère iranien de la Défense lorsqu'il a été pris pour cible dans sa voiture près de Téhéran par plusieurs assaillants, qui l'ont gravement blessé. Il n'a pas pu être réanimé.

Dossier:
Assassinat d'un scientifique iranien du nucléaire (novembre 2020) (26)

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Tags:
Israël, meurtre, Téhéran, programme nucléaire iranien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook