International
URL courte
Par
12224
S'abonner

Selon les études cliniques de stade avancé, le vaccin de Moderna a montré une efficacité à 94,1%. Ces résultats lui permettent d’espérer devenir le deuxième groupe pharmaceutique à obtenir une autorisation aux États-Unis après Pfizer, qui a déposé sa demande la semaine dernière.

Moderna va déposer ce lundi aux États-Unis et en Europe des demandes d’autorisations de mise sur le marché pour son vaccin contre le Covid-19, sa formule ayant montré une efficacité à 94,1% dans les études cliniques de stade avancé.

Ces études ont également démontré que le vaccin de Moderna avait évité dans 100% des cas étudiés le développement d’une forme grave de Covid-19.

Ces résultats lui permettent d’espérer devenir le deuxième groupe pharmaceutique à obtenir une autorisation aux États-Unis après Pfizer, qui a déposé sa demande la semaine dernière.

«Nous pensons avoir un vaccin extrêmement efficace. Nous avons désormais les données qui le prouvent», a commenté Tal Zaks, directeur médical en chef de Moderna, dans une interview téléphonique. «Nous pensons que nous jouerons un rôle majeur dans le combat contre la pandémie.»

Comme celui de Pfizer et BioNTech SE, le vaccin de Moderna utilise la technologie de l’ARN messager (ARNm), qui repose sur des gènes synthétiques pouvant être générés et fabriqués en quelques semaines.

En plus de sa demande d’autorisation de mise sur le marché aux États-Unis, Moderna va solliciter un agrément conditionnel auprès de l’Agence européenne du médicament qui a entamé un examen accéléré de son candidat vaccin.

Efficace à 94,5%

L’efficacité annoncée lundi par Moderna est légèrement inférieure aux 94,5% annoncés le 16 novembre dernier, un écart jugé statistiquement négligeable par Tal Zaks.

Ce taux d’efficacité est bien supérieur au seuil limite de 50% fixé par la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Il l’est aussi par rapport aux 70% d’efficacité moyenne revendiqués par AstraZeneca pour son propre vaccin, même si le laboratoire britannique affirme qu’en modifiant son protocole, il est parvenu à atteindre un niveau de 90%.

Il est en revanche très légèrement inférieur à l’efficacité de 95% avancée par Pfizer.

Lire aussi:

Plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
«Fait pour dormir»: voici pourquoi il ne faut pas manger au lit
Tags:
Covid-19, UE, États-Unis, Moderna, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook