International
URL courte
Par
455215
S'abonner

Puisque les Russes nés dans les Kouriles du Sud doivent indiquer «Japon» à la rubrique «lieu de naissance», selon les formalités d’obtention de la carte verte américaine, le ministère russe des Affaires étrangères estime que les États-Unis «encourage[nt] le revanchisme» et remettent en question les résultats de la Seconde Guerre mondiale.

Les règles pour décrocher la carte verte américaine qui stipulent que les Russes nés dans les Kouriles du Sud doivent se déclarer comme originaires du Japon ont fait réagir le ministère russe des Affaires étrangères.

«Faut-il une autre preuve que les États-Unis sont une puissance révisionniste? Selon une décision de 1945, les îles Kouriles ont été rattachées à l'URSS», a déclaré le ministère sur son compte Twitter.

Le ministère des Affaires étrangères fait remarquer que le Département d'État américain remet ainsi en question les résultats de la Seconde Guerre mondiale et «encourage le revanchisme».

«Connaissez vos frontières et les "lignes rouges"», a écrit le ministère.

Auparavant, le journal quotidien japonais Hokkaido Shimbun a attiré l'attention sur les règles d’obtention de la carte verte américaine, publiées sur le site du Département d'État. En particulier, il est précisé que les Russes qui sont nés dans les Kouriles du Sud sont considérés comme originaires du Japon, alors que ceux nés à Sakhaline doivent spécifier comme lieu de naissance la Russie.

Tensions territoriales

Les Kouriles du Sud, appelées «Territoires du Nord» par le Japon et situées entre la mer d’Okhotsk et l’océan Pacifique, sont au cœur de tensions territoriales qui empêchent la signature d’un traité de paix entre Moscou et Tokyo depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le Japon considère ces quatre îles volcaniques, peuplées de 20.000 habitants et intégrées à l’Union soviétique en 1945, comme faisant «partie intégrante» de son territoire.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
Japon, Russie, Carte de résident permanent aux États-Unis (green card), Green card, Kouriles du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook