International
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
5921115
S'abonner

La cour suprême des États-Unis a refusé mardi de se saisir d'un recours formulé par les alliés de Donald Trump en vue du bloquer la certification des résultats de la présidentielle dans l'État-clé de Pennsylvanie.

La Cour suprême des États-Unis a rejeté mardi un recours déposé par des alliés républicains de Donald Trump qui réclamaient l'annulation de jusqu'à 2,5 millions de suffrages exprimés dans l'État de Pennsylvanie à l'occasion de l'élection présidentielle du 3 novembre.

La requête émanait de Mike Kelly, élu à la Chambre des représentants, et d'autres républicains de Pennsylvanie qui demandaient à la plus haute juridiction fédérale de déclarer illégal l'élargissement du vote postal en 2019.

Ils ont été déboutés par la Cour.

306 grands électeurs contre 232

La victoire du candidat démocrate dans cet État des Grands lacs, qui désigne 20 grands électeurs au Collège électoral, a scellé l'annonce de son élection face à Donald Trump.

En l'état des résultats déclarés, le futur 46e président des États-Unis est crédité de 306 grands électeurs contre 232 pour le Président républicain sortant.

Le Collège électoral se réunira le 14 décembre pour procéder à l'élection.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Une femme soupçonnée d'avoir voulu vendre aux Russes l'ordinateur de Nancy Pelosi
Des prédateurs jusque-là inconnus découverts au large de l’Australie
Tags:
États-Unis, élection présidentielle, justice, Donald Trump, Pennsylvanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook