International
URL courte
Par
123012
S'abonner

Alors que la vaccination contre le Covid-19 a commencé au Royaume-Uni, deux personnes ayant eu dans le passé d'«importantes réactions allergiques» ont mal réagi à la première injection. Les autorités sanitaires ont donc déconseillé de l’inoculer à ceux souffrant des mêmes problèmes. 

L'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a averti les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques «significatives», leur déconseillant le vaccin anti-Covid-19 Pfizer, rapporte ce 9 décembre l’Evening Standard. 

Le National Health Service (NHS) du Royaume-Uni a confirmé que deux personnes qui avaient reçu le 8 décembre la première dose ont développé des réactions allergiques. 

Après l’apparition de symptômes de «réaction anaphylactoïde», les deux se sont rétablies avec un traitement approprié.

Le professeur Stephen Powis, directeur médical du NHS au Royaume-Uni, a déclaré: «comme c'est courant avec les nouveaux vaccins, la MHRA a conseillé par précaution que les personnes ayant des antécédents importants de réactions allergiques ne reçoivent pas cette vaccination».

Le 8 décembre, le Royaume-Uni a commencé à déployer un programme de vaccination de masse contre le coronavirus et a été le premier pays à autoriser ce vaccin.

Lire aussi:

La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
allergie, Pfizer, vaccin, vaccination, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook