International
URL courte
Par
3837124
S'abonner

Donald Trump a annoncé que le Maroc et Israël avaient accepté de normaliser leurs relations sous l'égide des États-Unis conformément à un accord scellé lors d'un entretien avec le roi du Maroc.

Le Maroc et Israël ont accepté de normaliser leurs relations sous l'égide des États-Unis, a déclaré ce jeudi 10 décembre le Président des États-Unis sur Twitter.

«Une autre percée historique aujourd'hui! Nos deux grands amis Israël et le Royaume du Maroc ont convenu d’avoir des relations diplomatiques complètes - une percée massive pour la paix au Moyen-Orient!», a indiqué M.Trump.

Le Maroc a de son côté confirmé «reprendre» des «relations diplomatiques» avec Israël.

Le Maroc devient le quatrième pays arabe à ouvrir un nouveau chapitre diplomatique vis-à-vis d'Israël depuis le mois d'août. Mi-septembre, les Émirats arabes unis et Bahreïn ont conclu un accord avec Israël sur la normalisation complète des relations, par l'intermédiaire de Washington. Ces pays ont procédé à un échange de délégations officielles, organisé des vols directs vers Israël et annulé les visas pour les citoyens de l'État hébreu. En octobre, le Soudan a aussi décidé de normaliser ses relations avec Israël.

L'accord en ce sens a été scellé lors d'un entretien téléphonique entre le Président américain et le roi Mohamed VI du Maroc. À l'issue de celui-ci, Donald Trump a annoncé avoir accepté de reconnaître la légitimité du Maroc sur le Sahara occidental.

Lire aussi:

Meurtre d’Éric Masson à Avignon: quatre suspects interpellés, dont le tireur présumé
«Nos aînés ont raison»: nouvelle tribune de militaires, en activité
Après avoir condamné «l’hystérie» sanitaire, Laurent Ruquier enregistre un cas de Covid sur son plateau
Tags:
relations diplomatiques, Donald Trump, États-Unis, Israël, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook