International
URL courte
Par
131435
S'abonner

L’ambassadeur turc à Téhéran a été convoqué par la partie iranienne après que Recep Tayyip Erdogan a publiquement cité une chanson folklorique évoquant la réintégration des territoires situés le long de la frontière irano-azerbaïdjanaise.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur turc Derya Örs pour lui remettre une note de protestation suite à l’intervention de Recep Tayyip Erdogan lors du défilé militaire en Azerbaïdjan à l’occasion de la fin des hostilités dans le Haut-Karabakh.

Dans son discours, le Président turc cite notamment une chanson folklorique évoquant la réintégration des territoires situés le long de la frontière irano-azerbaïdjanaise.

Vive réaction de Téhéran

La diplomatie iranienne a qualifié les déclarations de M.Erdogan d’«inacceptables» et a mis Ankara en garde contre toute tentative de violer l’intégrité territoriale de la République islamique.

«Il a été notifié à l’ambassadeur que l’époque des revendications territoriales et de l’expansion militaire impérialiste était depuis longtemps révolue», indique le ministère dans un communiqué.

Pour sa part, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a écrit sur Twitter que les paroles citées par le Président turc «torpillaient la souveraineté de la République d’Azerbaïdjan».

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Turquie, Iran, Recep Tayyip Erdogan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook