International
URL courte
Par
571347
S'abonner

Deux supporters russes, impliqués dans une bagarre en marge du match Angleterre-Russie lors de l'Euro-2016, ont été condamnés ce 14 décembre à 10 et 3 ans de prison par la justice française, a rapporté à Sputnik Me Julien Pinelli, avocat de l’un d'eux. Ils étaient accusés de graves actes de violence à l’encontre d’un supporter anglais.

La justice française a condamné ce 14 décembre deux supporters russes -impliqués dans des violences lors de l'Euro-2016- à 10 et 3 ans de prison, selon Me Julien Pinelli, avocat de l’un des condamnés, interrogé par Sputnik. Mikhaïl Ivkine et Pavel Kossov ont été jugés coupables d’avoir gravement blessé un ressortissant du Royaume-Uni lors d’une bagarre entre supporters russes et anglais à Marseille. 

L’avocat a par ailleurs précisé que M.Ivkine, condamné à 3 ans, pourrait bientôt sortir de prison car il y a déjà passé deux ans et neuf mois dans le cadre de sa détention provisoire.

Un supporter anglais handicapé

À l’issue de l’examen du dossier par la justice, qui a débuté le 7 décembre, les Russes ont été accusés d'actes de violence avec utilisation de moyens improvisés comme arme dans le cadre d'un groupe organisé, lesquels ont laissé handicapé Andrew Bache, le supporter anglais.

Le Parquet français avait exigé cinq ans de prison pour Ivkine et de 14 à 15 ans pour Kossov, admettant que les deux avaient agi ensemble mais précisant que leur niveau de responsabilité était différent. Les avocats des Russes ont insisté sur l'innocence de leurs clients, soulignant que les actions d’Ivkine et de Kossov n'étaient pas à l'origine des graves blessures du supporter anglais.

À la demande des autorités françaises, les deux ont été interpellés en février 2018 à Munich, en Allemagne. Ils sont détenus à Marseille depuis mars 2018.

Des supporters russes et anglais se sont affrontés à l’issue du match nul entre l’Angleterre et la Russie (1:1) qui a eu lieu le 11 juin 2016 au Stade Vélodrome de Marseille.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Marseille, football, Euro 2016
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook