International
URL courte
Par
31065
S'abonner

Alors que la Russie effectuait le 12 décembre des exercices militaires impliquant des tirs de missiles depuis un sous-marin, le système d’alerte s’est déclenché sur la base militaire américaine de Ramstein en Allemagne, comme s’il s’agissait de manœuvres réelles, ont précisé des responsables de la Défense des États-Unis auprès de CNN.

Le système d’alerte a été déclenché le 12 décembre sur la base militaire américaine la plus importante d’Europe, celle de Ramstein, située en Allemagne, alors que la Russie conduisait des exercices militaires, relate CNN, citant des responsables au sein de la Défense américaine.

Comme l’indique le communiqué de l’armée états-unienne, le système de notification d’avertissement a donné l’alerte suite à un tir de missile. Cependant, aucun avion ou pilote américain n’a été dépêché, puisque ce lancement «a été déterminé comme faisant partie d’un exercice d’entraînement régional», poursuit le communiqué de l’US Air Force Europe-Army Africa.

Bien qu’ils précisent que le tir a été effectué «en Europe», sans évoquer la Russie, plusieurs responsables de la Défense l’ont confirmé à CNN.

Ainsi, l’un d’eux a déclaré que les Russes avaient émis une «notification aux aviateurs» couvrant une période de plusieurs jours. Cet avis, procédure de notification typique, les avertissait de rester en dehors de la zone spécifiée en raison d’activités militaires, toujours selon la même source.

Pas de menace

Le Commandement stratégique américain a rapidement  confirmé que les missiles en question ne représentaient pas de menace. Pour les responsables, la raison pour laquelle l’alerte a été déclenchée n’est pas claire.

Des exercices militaires se sont en effet déroulés le 12 décembre depuis la mer d’Okhotsk en Russie, côté Pacifique. Le sous-marin nucléaire «Vladimir Monomakh» a pour la première fois effectué un tir de quatre missiles «Boulava» depuis une position submergée.

Lire aussi:

«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Ramstein, base aérienne de Ramstein, Allemagne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook