International
URL courte
Par
2681
S'abonner

En continuant à accorder à la Syrie de l’aide humanitaire, la Russie y a envoyé 100.000 tonnes de blé et envisage de faire plus, a déclaré ce 17 décembre Sergueï Lavrov. Ceci s’inscrit dans un programme économique conjoint d’envergure.

Dans le cadre d’un vaste programme économique russo-syrien, la Russie a livré à ce pays 100.000 tonnes de blé, a déclaré ce jeudi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue syrien Fayçal Moqdad.

Ceci s’inscrit dans la reconstruction de l’économie syrienne, a précisé le chef de la diplomatie russe:

«Nous avons déjà pris des décisions très sérieuses ces dernières semaines, lesquelles augmenteront considérablement les capacités de la Syrie à organiser le travail (…). Et nous continuerons d’accorder un soutien humanitaire, nous avons fourni 100.000 tonnes de blé russe, ces livraisons se poursuivront».

Et d’affirmer que cela résultera en un vaste programme stratégique de coopération économique. 

Alors que la situation s’est stabilisée dans la majeure partie du pays, certains foyers de terrorisme persistent, avait plus tôt déclaré Sergueï Lavrov. Les questions liées au règlement syrien et à l’approfondissement de la coopération stratégique bilatérale ont donc été également à l’ordre du jour des négociations des ministres.

Assistance «non conditionnelle»

À son tour, Fayçal Moqdad a souligné que Damas appréciait cette aide humanitaire:

«Nous avons distribué cette assistance dans toutes les villes syriennes. Elle n’est pas conditionnelle, comme dans le cas de certains pays qui prétendent fournir une telle assistance à la Syrie».

Le ministre a confirmé les dires de son homologue en ajoutant que la coopération dans plusieurs domaines allait se développer et apporterait ses fruits prochainement.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid au-dessous des 20.000 en France
Crachats, injures, huées: des journalistes de nouveau pris à partie par des anti-pass – images
Réacteur nucléaire «propre»: après l’abandon français, la victoire chinoise
Tags:
blé, aide humanitaire, Syrie, Russie, Faysal Mikdad, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook