International
URL courte
Par
88613
S'abonner

Vu l’avancée fulgurante de la Chine, le monde pourrait connaître une nouvelle guerre froide entre ce pays et l’Occident, a estimé le secrétaire général de la Ligue des États arabes Ahmed Aboul Gheit lors d’un colloque tenu ce jeudi au Caire. Selon lui, dans cette confrontation indirecte, la Russie pourrait rallier l’Empire du Milieu.

Selon le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit, le monde pourrait connaître «une nouvelle forme de relations entre les grandes puissances», à savoir une nouvelle guerre froide provoquée par la montée en puissance de la Chine, a-t-il déclaré, intervenant ce 24 décembre lors d'un colloque à l’Institut du Caire pour la recherche et les études arabes.

«La montée en puissance rapide de la Chine pourrait plonger le monde dans une guerre froide, qui ne sera pas nécessairement la même que celle entre les États-Unis et l'URSS en raison de la grande interdépendance entre les deux superpuissances», a-t-il expliqué avant d’ajouter que, compte tenu du volume des échanges commerciaux et des intérêts de chaque partie, les puissances éviteraient un conflit direct.

L’alliance russo-chinoise face à l’Occident?

Ahmed Aboul Gheit a par ailleurs qualifié la Russie de grande puissance militaire en indiquant qu’elle pourrait rallier Pékin dans sa «confrontation» avec les Occidentaux.

«C’est une grande puissance militaire, qui a la volonté de jouer un rôle sur la scène internationale, et la Chine pourrait la mettre à ses côtés afin de former une coalition pour faire face à celle de l’Occident», a déclaré le diplomate.

Lire aussi:

L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
La Russie réagit à son exclusion du groupe d’experts sur le projet lunaire américain
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
Ligue arabe, Occident, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook