International
URL courte
Par
11588
S'abonner

Dans le cadre de la campagne de lancements d'Arianespace, une fusée Soyouz, avec un étage supérieur Fregat et un satellite CSO-2 à bord, a été lancée ce 29 décembre 2020.

Une fusée Soyouz a décollé ce mardi 29 décembre depuis Kourou, en Guyane française, pour placer en orbite le satellite d'observation militaire français CSO-2 , selon une retransmission visible sur le site d'Arianespace. D’après Stéphane Israël, PDG de la société, la mission a été un succès.

La fusée s’est élancée à 17h42, heure de Paris. Après s’être séparé de l'étage supérieur Fregat, le satellite CSO-2, d’une masse de 3.562 kg au décollage, a été placé sur une orbite héliosynchrone, à 480 kilomètres d'altitude.

«La mission s'est très bien déroulée. Nous pouvons dire que c'est un succès qui complète la série de lancements de 2020», a déclaré Stéphane Israël lors de la retransmission.

​Le satellite fournira des images de «très haute résolution dans les domaines visible et infrarouge, par temps clair, diurne ou nocturne», selon un communiqué du Centre national d’études spatiales (CNES), qui en est le maître d’ouvrage avec la Délégation générale de l’armement.

Stéphane Israël a remercié Roscosmos, agence spatiale russe et partenaire d'Arianespace, pour sa contribution qui «a fait [de ce lancement] un succès».

​Pour la deuxième année consécutive, le taux de réussite des lancements à l'aide de lanceurs russes est de 100%, précise Roscosmos.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Centre spatial guyanais à Kourou, Kourou, satellite, Soyouz-ST, lancement, Arianespace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook