International
URL courte
Par
10581
S'abonner

Les États-Unis ont fait disparaître toutes les règles de la politique mondiale et il n’existe plus aucune «ligne rouge», estime Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

La politique américaine a conduit à l’abolition de toutes les règles et «lignes rouges» dans les relations internationales, a déclaré le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, dans une interview avec le journaliste Vladimir Soloviev, diffusée ce mardi 5 janvier sur YouTube.

«Comme le montre la pratique, il ne reste plus aucune "ligne rouge". Nos collègues américains ont fait un tel gâchis dans la politique internationale, qu'ils ont simplement aboli toutes les règles», a indiqué M.Peskov.

À son avis, tout ce qu’on enseigne actuellement aux futurs diplomates à l’université n’est plus pertinent, parce que les États-Unis ne souhaitent pas considérer la Russie comme une égale.

Les engagements non tenus par l’Occident

Le 17 décembre, lors de sa grande conférence de presse annuelle, Vladimir Poutine a rappelé que Moscou avait décidé de libérer «d’une certaine forme de diktat soviétique les pays et les peuples qui aspiraient à se développer indépendamment». Toutefois, selon lui, l’Occident n'a pas tenu ses promesses, notamment sur le fait que l’Otan ne s'étendrait pas à l'Est après la dissolution de l'URSS en 1991.

Les États-Unis se sont en outre retirés des accords internationaux sur la défense antimissile (ABM), sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) et du Traité Ciel ouvert, a rappelé le Président russe.

«Répondez donc à votre question: qui est blanc et pelucheux, et qui est piquant et agressif», a alors lancé M.Poutine.

Lire aussi:

La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
diplomatie, politique, Dmitri Peskov, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook