International
URL courte
Par
91185
S'abonner

Le ministre russe de la Défense a évoqué sur la chaîne Rossiya 1 les difficultés liées à la préparation de la visite de Vladimir Poutine en Syrie en janvier 2020. Sergueï Choïgou l’a comparée à «un thriller» qui serait digne de «figurer dans un manuel», car «il fallait faire beaucoup de choses sans susciter l'intérêt d’autrui».

Le ministre russe de la Défense a évoqué sur la chaîne Rossiya 1 les difficultés liées à la préparation de la visite de Vladimir Poutine en Syrie en janvier 2020. Sergueï Choïgou l’a comparée à «un thriller» qui serait digne de «figurer dans un manuel», car «il fallait faire beaucoup de choses sans susciter l'intérêt d’autrui».

Un an après, le ministre russe de la Défense a révélé comment s’était déroulée la visite de Vladimir Poutine à Damas. Selon Sergueï Choïgou, la préparation de ce voyage aurait pu servir d’inspiration pour «un thriller hollywoodien».

«Si on en faisait un film détaillé en révélant tout, il serait peut-être, d'une part, digne de figurer dans un très bon manuel pour organiser ce genre de travail au niveau de tous les services sans exception ... Et, d'autre part, ce serait un thriller pire que n'importe quel film hollywoodien ou tout autre», a déclaré le ministre dans une interview accordée à la chaîne de télévision russe Rossiya 1.

Comme l’a raconté Sergueï Choïgou, les préparatifs de la visite de Vladimir Poutine en Syrie avaient commencé bien avant le voyage, après une évaluation complète des menaces potentielles:

«Il fallait faire beaucoup de choses sans susciter l'intérêt d’autrui», selon le ministre.

Visite surprise

Le Kremlin a annoncé le 7 janvier 2020, le jour où l’Église orthodoxe russe célèbre Noël, que Vladimir Poutine était arrivé en visite surprise à Damas. Le chef de l'État russe a été reçu par Bachar el-Assad.

Les deux Présidents se sont également rendus dans la cathédrale mariamite de Damas, siège du patriarcat orthodoxe d'Antioche, où ils ont été accueillis par le patriarche Jean X.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Le variant sud-africain pourrait «traverser» le vaccin Pfizer, selon une étude israélienne
Tags:
visite, Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook