International
URL courte
Par
4123
S'abonner

Un tribunal sud-coréen a condamné l'héritier du groupe Samsung, Jay Y. Lee, à deux ans et demi d'emprisonnement pour corruption, une décision qui va avoir d'importantes conséquences pour son leadership.

Ce 18 janvier, l'héritier de Samsung Jay Y. Lee, âgé de 52 ans, a été reconnu coupable d'avoir versé des pots-de-vin à un associé de l'ancienne Présidente sud-coréenne Park Geun-hye et condamnée en 2017 à cinq ans de prison.

​Il a nié toute malversation et bénéficié d'une sortie anticipée après que sa condamnation a été réduite et suspendue en appel.

La Cour suprême avait renvoyé l'appel devant la Haute cour à Séoul, qui a décidé de condamner Lee à 30 mois de détention.

Lire aussi:

Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Tags:
corruption, Samsung
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook