International
URL courte
Par
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)
4381
S'abonner

Les publications de l’ambassade américaine à Moscou, sur les manifestations non-autorisées ayant eu lieu dans plusieurs villes russes en soutien à Alexeï Navalny, ont été sévèrement condamnées par la diplomatie russe. La porte-parole du ministère les a qualifiées d’«ingérence directe» dans les affaires intérieures du pays.

Qualifiées d’«ingérence» dans les affaires intérieurs de la Russie, les publications par l’ambassade des États-Unis à Moscou sur les manifestations non-autorisées en soutien à Alexeï Navalny dans différentes villes russes ont été condamnées par la diplomatie russe.

«L'ambassadeur américain a été informé que la Russie considérait ces documents, ainsi que les déclarations du département d'État américain comme une ingérence directe dans les affaires intérieures de notre pays. Il a été dit au diplomate qu'il fallait respecter strictement les lois de la Russie et les normes diplomatiques universelles», a expliqué Maria Zakharova à la chaîne de télévision Rossiya 1.

L’ambassadeur US à Moscou informé

Elle a expliqué que le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait eu une conversation avec l’ambassadeur américain en Russie John Sullivan, qui a été informé de la position russe à l’encontre de la diffusion de certaines informations sur les rassemblements non-autorisés par l’ambassade des États-Unis.

«Une objection vive a été exprimée aux États-Unis à la suite de la diffusion par l'ambassade américaine en Russie sur les réseaux sociaux et sur Internet de publications soutenant une action illégale dans plusieurs villes russes», a déclaré Maria Zakharova.

Elle a également mis l’accent sur le fait que les réseaux sociaux américains n'avaient pas modéré correctement des messages faux liés aux actions non-autorisées.

«Ils violent les règles de la communauté qu'ils ont eux-mêmes écrites. Ils savent très bien ce qu'ils risquent», a lancé Maria Zakharova.

L’ambassade US diffuse des informations sur les manifestations

Vendredi 22 janvier, l'ambassade des États-Unis à Moscou a publié sur son site Internet des informations sur l'heure et les lieux des manifestations non-autorisées en soutien à Alexeï Navalny à travers la Russie.

De plus, l'ambassade a diffusé sur ses réseaux sociaux qu'elle «soutenait le droit de toutes les personnes à manifester pacifiquement, à la liberté d'expression» et que les mesures prises par les autorités russes avaient «pour but de réprimer ces droits».

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré le même jour que la diffusion par l'ambassade des États-Unis de tels messages allait au-delà des préoccupations des citoyens américains en Russie.

Maria Zakharova a alors prévenu que ses homologues américains «devront s'expliquer sur la place Smolenskaya», où se trouve le ministère russe, pour cette «couverture» des rassemblements non-autorisés.

Dossier:
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
Alexeï Navalny, États-Unis, Russie, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook