International
URL courte
Par
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)
7325236
S'abonner

Au lendemain des manifestations non autorisées tenues le 23 janvier en Russie, Jean-Yves Le Drian a qualifié la situation d’«inquiétante». De nombreux Français ont alors rappelé la gestion des Gilets jaunes en France.

La France a réagi aux manifestations qui se sont tenues en Russie le 23 janvier, mais qui n’avaient pas reçu le feu vert des autorités en raison de la situation sanitaire. Jean-Yves Le Drian a jugé «très inquiétante» ce qu’il a qualifié de «dérive autoritaire» du pouvoir alors qu’il était interrogé sur le sujet sur France Inter, France Info et Le Monde. Pour lui, il s’agit de «la remise en cause de l’État de droit».

«Il faut que toute la lumière soit faite sur l’affaire Navalny», a souligné le chef de la diplomatie française, ajoutant qu’il souhaitait «une clarification».

Il a rappelé que des «sanctions» avaient été prises à l’égard de la Russie.

«Au trimestre dernier, l’ensemble européen» a pris des mesures, a-t-il noté.

Il constate pourtant que «la Russie est notre voisin et nous avons des questions de sécurité et de confiance» et déclare souhaiter que «des formes de discussion puissent avoir lieu».

Les réactions

Les déclarations du chef de la diplomatie française ont suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

«Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, se dit préoccupé par les manifestations en Russie et “la dérive autoritaire du pouvoir”. On croit rêver: en France, depuis deux ans, les manifestants ont été fliqués, éborgnés, mutilés, emprisonnés. Il a applaudi. Tartuffe!»

«Il est effectivement risible de voir les médias et les pays occidentaux dénoncer l’usage des matraques dans les manifestations hier [23 janvier, NDLR] à Moscou… ça n’arrive jamais en France. De plus, le poids de Navalny est bien plus faible en Russie qu’en Europe.»

«La France, qui n’a jamais été aussi ridicule face au monde, se permet encore de donner des leçons de démocratie à la Terre entière! Ce sont vraiment des tartuffes je confirme! La Russie n’a pas besoin de vos conseils et encore moins de vos avertissements.»

«Pas un éborgné. Pas une mamie tuée à son balcon. Pas une main arrachée.»

Les manifestations

Des actions, non autorisées en raison de la situation sanitaire, se sont déroulées le 23 janvier dans plusieurs villes de Russie en soutien à Alexeï Navalny, ses partisans ayant diffusé des appels sur Internet. Selon de premières estimations, plus d’un millier de personnes ont été interpellées lors de l’action à Moscou.

Dans le même temps, la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur le maintien de l’ordre doit dévoiler ce 25 janvier une trentaine de propositions sur l’encadrement des manifestations en France. L’interdiction de l’usage du LBD semble figurer parmi celles-ci, mais les députés proposent de généraliser les canons à eau contre les manifestants, rapporte BFM TV.

Aucun canon à eau ou LBD n’a été utilisé lors des manifestations en Russie.

Dossier:
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
réseaux sociaux, manifestation, Russie, Jean-Yves Le Drian
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook