International
URL courte
206136
S'abonner

La diplomatie britannique promet de geler les actifs de l'État russe si «nous avons des preuve qu'ils peuvent être utilisés pour menacer la vie des Britanniques».

Le Royaume-Uni promet de geler les actifs de l'État russe s'il a des preuves qu'ils peuvent être utilisés pour menacer la vie des Britanniques, relate Reuters.

«Nous gèlerons les avoirs de l'État russe partout où nous aurons la preuve qu'ils peuvent être utilisés pour menacer la vie ou les biens de ressortissants ou de résidents britanniques», a déclaré la ministre des Affaires étrangères Wendy Morton au Parlement ce 27 janvier.

Son pays reste préoccupé par l'impact que le projet Nord Stream 2 pourrait avoir sur la sécurité énergétique européenne, en particulier sur l'Ukraine, a ajouté Mme Morton. C'est une question cruciale pour l'Allemagne, selon elle.

Nouvelles sanctions?

Le Royaume-Uni se réserve d'instaurer de nouvelles sanctions contre des ressortissants russes en lien avec la détention du blogueur Alexeï Navalny, a également déclaré la ministre, se refusant à tout autre commentaire.

Le 25 janvier, plusieurs responsables européens ont annoncé l’intention de Bruxelles d’adopter de nouvelles mesures restrictives contre Moscou, avant la tenue d’un Conseil des ministres des Affaires étrangères des 27 États membres de l’UE. Ces mesures viseraient à contraindre Vladimir Poutine à relâcher Alexeï Navalny et ses partisans, arrêtés le 23 janvier au cours de manifestations non autorisées.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
sanctions, Russie, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook