International
URL courte
Par
2433
S'abonner

Le dossier du nucléaire iranien sera examiné en priorité par l’administration Biden, a déclaré le conseiller à la Sécurité nationale, Jake Sullivan. Celle-ci entend empêcher Téhéran de se doter de l'arme nucléaire.

Le programme nucléaire iranien a été désigné comme une «priorité critique» par l'administration de Joe Biden, fait savoir ce 29 janvier le conseiller à la Sécurité nationale, Jake Sullivan.

«De notre point de vue, la première priorité critique devrait être la résolution de l'escalade de la crise nucléaire à mesure qu'ils [l'Iran, ndlr] progressent vers une quantité suffisante de matières radioactives pour la fabrication d'armes», a-t-il déclaré lors d'un webinaire de l'Institut pour la Paix.

L'administration Biden voudrait rétablir certaines des contraintes sur le programme nucléaire iranien qui ont été abandonnées au cours des deux dernières années, a précisé le conseiller à la Sécurité nationale.

M.Sullivan a en outre ajouté que d'autres questions liées à l'Iran, notamment son programme balistique, ne seraient pas ignorées.

Réintégrer l’accord sur le nucléaire iranien?

Pendant sa campagne, Joe Biden avait promis de revenir dans l'accord nucléaire de 2015, abandonné par son prédécesseur Donald Trump, celui-ci ayant opté pour une politique de «pressions maximales» contre l’Iran. L’acte est censé empêcher Téhéran de se doter de l'arme nucléaire en échange d'un assouplissement des sanctions.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
Jake Sullivan, Joe Biden, États-Unis, programme nucléaire iranien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook