International
URL courte
Par
5164
S'abonner

La récente prolongation du traité New START ainsi que des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie montrent que Washington et Moscou continuent leur dialogue et coopèrent de manière positive, estime l’ambassadeur américain en Russie, John Sullivan.

Pour John Sullivan, ambassadeur des États-Unis en Russie, les deux pays poursuivent leur dialogue sur nombre de questions.

«Nous continuons à interagir avec le gouvernement russe sur toute une série de questions. Sur beaucoup d’entre elles il y a des divergences, mais il y a des questions sur lesquelles nous parvenons à un accord, comme la prolongation du New START, et c'est un moment positif que je voudrais souligner» a déclaré l'ambassadeur à la chaîne Dojd.

D’après lui, les actions des deux pays contre la pandémie sont un autre exemple positif de coopération bilatérale.

«Et pas seulement sous l'administration du Président Biden, mais avant cela -sous l'administration de Trump. Par exemple, la coopération dans l'échange de matériel médical l'année dernière», a-t-il ajouté.

Il a également évoqué des exemples de coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Traité New START

Le 26 janvier, Vladimir Poutine et Joe Biden ont convenu de proroger le traité New START de réduction des armes stratégiques, seul accord russo-américain toujours en vigueur qui limite les armements nucléaires.

Conclu en 2010, son échéance était prévue le 5 février 2021. Il a été finalement prolongé jusqu’à février 2026 sans aucune condition préalable. Le traité en question maintient les arsenaux des deux pays signataires bien en deçà de leur niveau de la Guerre froide et limite à 700 le nombre de lanceurs nucléaires stratégiques déployés et à 1.550 celui des têtes nucléaires.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
coopération, New START (Traité de réduction des armes nucléaires), États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook