International
URL courte
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)
662038
S'abonner

Il s’agit de la deuxième publication depuis septembre 2020 sur le Spoutnik V dans cette revue médicale très respectée. Elle est consacrée au stade III des essais cliniques du vaccin.

Le Spoutnik V est sûr, efficace et offre une protection complète contre les cas graves de Covid-19: c’est la principale conclusion de la publication dans la revue The Lancet. Il a fallu des mois de recherche aux immunologistes russes et 19.866 volontaires pour terminer la phase III des essais cliniques, qui ont confirmé l’efficacité du vaccin à 91,6%.

L’autre découverte importante est l’immunogénicité du vaccin russe: 14.964 volontaires, qui ont reçu des injections réelles de Spoutnik V, ont eu de 1,3 à 1,5 fois plus d’anticorps contre le nouveau coronavirus que ceux qui se sont rétablis du Covid-19. Au cours de l’étude, les 4.902 participants restants ont reçu un placebo, comme l’exigeaient les règles des essais cliniques à grande échelle.

«L’essai portait sur un groupe de volontaires âgés de 60 à 87 ans, montrant des résultats impressionnants pour ce groupe d’âge. De manière surprenante, l’efficacité de Spoutnik V chez les personnes âgées était comparable à celle du groupe d’âge entre 18 et 60 ans (91,8%).»

En ce qui concerne la sécurité, le comité indépendant de surveillance des données a confirmé que 94% des effets indésirables étaient bénins. Aucun effet indésirable grave ni aucune allergie liée au produit n’ont été détectés et la plupart des complications bénignes se limitaient à des symptômes pseudo-grippaux ou à des maux de tête.

Le Russian Direct Investment Fund (RDIF), fonds souverain créé pour effectuer des co-investissements, principalement en Russie, avec des investisseurs stratégiques et financiers internationaux, est actuellement chargé de renforcer la production et la distribution internationale du Spoutnik V.

Kirill Dmitriev, PDG du RDIF, a salué la publication dans The Lancet, affirmant que «c’est un beau jour dans la lutte contre la pandémie de Covid-19»:

«Les données publiées par The Lancet prouvent que le Spoutnik V est non seulement le premier vaccin enregistré au monde, mais aussi l’un des meilleurs. Il protège entièrement contre le Covid-19 sévère, selon des données qui ont été récoltées et examinées de façon indépendante par des collègues, puis publiées dans The Lancet. Le Spoutnik V est l’un des trois seuls vaccins au monde avec une efficacité de plus de 90%, mais surpasse les autres en termes de sécurité, de facilité de transport en raison des exigences de stockage entre +2 et +8 degrés et d’un prix plus abordable. Le Spoutnik V est un vaccin pour toute l’humanité.»

À l’échelle mondiale, seuls quatre producteurs de vaccins, dont l’Institut de recherche Gamaleya, ont publié les résultats de leurs essais cliniques de phase III dans les principales revues médicales avec comité de lecture. Le Spoutnik V est l’un des trois seuls vaccins au monde dont l’efficacité est prouvée à plus de 90%. D’autres vaccins présentent des taux d’efficacité inférieurs, par exemple 62,1% pour celui d’AstraZeneca, 50,4% pour celui de Sinovac et 79,3% pour celui de Sinopharm.

Par ailleurs, il bat les autres vaccins, avec une efficacité de plus de 90% offrant une logistique plus facile, un prix plus bas et une réponse immunitaire plus durable, obtenue grâce à ce que l’on appelle la «revaccination hétérogène», l’utilisation de deux vecteurs différents dans deux doses séparées.

Le RDIF a répété à plusieurs reprises que le Spoutnik V était prêt à aider à augmenter l’efficacité d’autres vaccins avec un taux d’efficacité inférieur à 90% en fournissant l’une des doses de Spoutnik V. Il coopère déjà avec AstraZeneca pour augmenter son efficacité, qui est de 62,1%, en ajoutant une dose de Spoutnik V à AstraZeneca.

«Facile à produire et pratique à utiliser»

Après les critiques d’il y a seulement plusieurs mois, diminuant progressivement face à de solides données, de nombreux scientifiques occidentaux ont également salué la nouvelle publication.

«Le développement du vaccin Spoutnik V a été critiqué pour sa précipitation répréhensible, ses recherches de moyens faciles et son absence de transparence. Mais le résultat est clair et le principe scientifique de la vaccination démontré, ce qui signifie qu’un autre vaccin peut désormais rejoindre la lutte pour réduire l’impact du Covid-19», ont affirmé le Dr Ian Jones, de l’Université de Reading, et le Dr Polly Roy, de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, qui n’ont pas participé à l’examen par les pairs de l’article paru dans The Lancet.

Cecil Czerkinsky, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), souligne les avantages incontestables du Spoutnik V en ce qui concerne la logistique, ainsi que ceux de sa double dose: «Les résultats intermédiaires de l’essai clinique de phase III du vaccin à vecteur adénovirus Spoutnik V sont assez impressionnants. Ce vaccin semble être très efficace et immunogène dans tous les groupes d’âge. C’est clairement une bonne nouvelle, car ce vaccin à double dose est comparativement plus facile à fabriquer et à utiliser dans un contexte de pénurie mondiale anticipée de vaccins et des problèmes logistiques des vaccins thermosensibles récemment autorisés pour une utilisation d’urgence.»

En Argentine, qui a déjà reçu le vaccin russe et a lancé une campagne de vaccination réussie, les professionnels de santé ont salué l’efficacité du produit: «L’article publié dans The Lancet confirme les bons résultats et fournit des informations supplémentaires sur l’efficacité et la sécurité de ce vaccin dans différents sous-groupes, a déclaré Omar Sued, président de la société argentine d’infectiologie. Du point de vue de la santé publique, l’efficacité du vaccin est très élevée. Le profil de sécurité est très bon. La diffusion de ces informations est vitale pour le développement progressif et le déploiement de ce vaccin dans le monde entier.»

«Aujourd’hui, le monde a besoin de tous les bons vaccins qu’il peut obtenir contre le Covid-19, déclare David Livermore, professeur de microbiologie médicale à l’Université britannique d’East Anglia. Et ce sont des résultats impressionnants: le Spoutnik V est le premier vaccin vecteur adénovirus à avoir une efficacité de 90% observée, avec les deux vaccins à ARNm.»

Entretemps, alors que le nombre de personnes ayant reçu leur injection de vaccin contre le coronavirus augmente, le scientifique américain Hildegund C.J. Ertl, du Vaccine & Immunotherapy Center de l’Institut Wistar, souligne que le Spoutnik V «est efficace à 100% pour prévenir les maladies graves ou la mort, ce qui est finalement le paramètre le plus crucial; nous pouvons tous faire face aux reniflements tant que nous restons hors de l’hôpital ou du cimetière.»

«Même après une seule dose, la protection contre la maladie était de 87,6%. Le Spoutnik V est donc plus efficace que l’AstraZeneca ou le Johnson & Johnson. Le Spoutnik V, qui, contrairement aux vaccins à ARNm tout aussi efficaces de Pfizer et Moderna, peut être conservé au réfrigérateur, sera d’une valeur inestimable pour lutter contre la pandémie mondiale de Covid-19.»

Élargir la distribution

Le Spoutnik V a été développé en mai 2020 par l’Institut de recherche Gamaleya d’épidémiologie et de microbiologie du ministère russe de la Santé. Le vaccin a été conçu à l’aide d’une plateforme adénovirale humaine bien connue et fiable. Il est aussi l’un des moins chers au monde, avec un prix de 10 dollars par injection. À la fin de l’année dernière, le vaccin a été approuvé pour une utilisation dans le cadre de la campagne de vaccination nationale à grande échelle en Russie, qui a débuté en décembre 2020 et est entièrement gratuite pour les citoyens russes.

Selon le RDIF, le Spoutnik V a été enregistré dans 16 pays. Dans les jours à venir, des injections de vaccin russe devront être administrées dans le cadre des campagnes de vaccination en Bolivie, au Kazakhstan, au Turkménistan, en Palestine, aux Émirats arabes unis, au Paraguay, en Hongrie, en Arménie, en Algérie, en République serbe de Bosnie, au Venezuela et en Iran.

​Plus de 50 pays ont commandé 1,2 milliard de doses de Spoutnik V aux partenaires du RDIF en Inde, au Brésil, en Chine, en Corée du Sud et dans d’autres pays qui se préparent à produire le vaccin pour le marché mondial.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, Russie, vaccin, essais, The Lancet, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook