International
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)
15240
S'abonner

Selon l'Agence européenne du médicament (AEM) citée par Europe 1, les experts européens n’ont pas reçu de demande d'homologation du vaccin russe Spoutnik V. En novembre dernier, le directeur général du Fonds russe d’investissements directs avait pourtant annoncé qu’une demande avait été déposée.

Alors qu'une étude publiée par The Lancet annonce une efficacité de 91,6% et que l'Europe manque de doses des vaccins déjà homologués, Europe 1 a interrogé l'AEM pour savoir si les pays membres allaient acheter des doses de Spoutnik V.

Néanmoins, selon la radio qui cite un mail envoyé par l’agence, la Russie n’aurait pas déposé de dossier.

L’agence explique qu’«elle a juste été sollicitée pour des conseils scientifiques, c'est-à-dire pour expliquer ce qu’il faut faire pour déposer un dossier».

En outre, selon l’agence, si feu vert il y a un jour ce n’est pas pour tout de suite, car il faudrait produire ce vaccin en Europe, ce qui retarderait les livraisons.

«Aucun blocage» en France

Après que l’efficacité du vaccin Spoutnik V a été confirmée à 91,6% par la revue scientifique The Lancet, Emmanuel Macron n’a pas exclu au micro de TF1, le 2 janvier, son utilisation en France.

Selon le Président, le vaccin pourra être utilisé en France en cas de dépôt de demande d’autorisation par le fabricant et de confirmation des résultats par les autorités sanitaires françaises et européennes.

«Les vaccins n'ont pas de nationalité. L'important, c'est d'avoir un médicament qui marche», a quant à lui déclaré Jean-Yves Le Drian tout en précisant qu’«il n'y a aucun blocage» pour qu'il soit diffusé en France s'il correspond aux «normes scientifiques» et aux «exigences».

Deux semaines après la visite d’une délégation scientifique française à Moscou portant sur l’évaluation du Spoutnik V, la cheffe de la mission Marie-Paule Kieny a déclaré au Point qu’il valait la peine d'être considéré.

Selon elle, les données détaillées que la délégation a consultées «semblent correspondre aux chiffres avancés dans les communiqués de presse» portant sur le Spoutnik V.

L’approbation déjà demandée auprès de l’Association médicale européenne

Le 22 novembre, le directeur général du Fonds russe d’investissements directs a fait savoir qu’il avait demandé l’approbation du vaccin auprès de l’Association médicale européenne. Il n’a pas exclu la possibilité de produire le Spoutnik V en Allemagne.

Fin janvier, le Fonds a annoncé que 100 millions de doses de Spoutnik V pourraient être livrées à l'UE au deuxième trimestre 2021, sous réserve de l'approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA). Ce nombre suffira à vacciner 50 millions de personnes.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
Spoutnik V, Covid-19, vaccin, UE, Europe, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook