International
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)
15934
S'abonner

Sebastian Kurtz a appelé sur Twitter à ne pas prendre en compte l’aspect géopolitique lorsqu’il s’agit d’enregistrer des vaccins dans l’Union européenne, exhortant l’Agence européenne des médicaments (AEM) à approuver l’utilisation de ceux de Russie et de Chine.

Deux jours après la publication de l’article du Lancet confirmant une efficacité de 91,6% au vaccin russe Spoutnik V, le Chancelier autrichien Sebastian Kurtz estime qu’il s’agit d’un des vaccins qui doit aider le continent européen à lutter contre le Covid-19. Il appelle ainsi à ne pas mêler ce sujet à la géopolitique.

«Il ne devrait pas y avoir de tabous géopolitiques dans l’approbation des vaccins. L’AEM doit bien sûr examiner l’approbation des vaccins chinois et russe s’ils présentent une demande», a-t-il écrit sur Twitter.

L’homme politique estime que «chaque vaccin supplémentaire qui est efficace et approuvé est important» dans la lutte contre le Covid-19. «Ce n'est qu'ensemble, par la coopération internationale, que nous pourrons vaincre cette pandémie», conclut-il.

Demande d’homologation

Alors que l’Agence européenne du médicament a indiqué n’avoir rien reçu, le PDG du Fonds russe d’investissements directs Kirill Dmitriev a déclaré en novembre avoir déposé une demande d’approbation du Spoutnik V. En cas d’approbation, le Fonds affirme être en mesure de livrer 100 millions de doses à l’UE au cours du deuxième trimestre 2021.

Concernant la France, une mission scientifique avait été envoyée en Russie en novembre afin d’évaluer le vaccin russe, concluant qu’il «vaut la peine d’être considéré». Emmanuel Macron, qui a promis à la population française adulte qui le souhaite d’être vaccinée d’ici la fin de l’été, n’exclut pas la distribution du Spoutnik V à la population française, à partir du moment où celui-ci est autorisé à être mis sur le marché.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
géopolitique, Spoutnik V, Union européenne (UE), vaccin, Sebastian Kurz
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook