International
URL courte
Par
6531
S'abonner

L'Union européenne ne saurait mettre un terme à Nord Stream 2, comme il est construit par des entreprises privées, indique le porte-parole de l'organisation supranationale.

L'UE ne peut pas empêcher les entreprises privées d’achever le projet Nord Stream 2, a déclaré ce vendredi 5 février le porte-parole de l'Union européenne, Peter Stano.

«Nord Stream 2 est le projet d'un groupe d'entreprises privées, et nous ne pouvons pas empêcher les entreprises de le construire si le gouvernement allemand y consent», indique-t-il, tout en rappelant qu’une fois que ces entreprises achèvent le pipeline, «elles devront agir conformément à la législation de l'UE». «C'est le maximum que nous pouvons faire au niveau de l'Union européenne», explique le représentant.

Position inchangée

Suite à l’arrestation d’Alexeï Navalny, les députés européens ont appelé les États membres à renforcer les sanctions à l’encontre de la Russie en stoppant notamment, «une fois pour toutes», la construction du Nord Stream 2. Lundi 1er février, après la condamnation de l’opposant, la France a rejoint le concert des opposants au projet en appelant l’Allemagne à l’abandonner.

Or, refusant de lier Nord Stream 2 au placement en détention d’Alexeï Navalny, Berlin a souligné que sa position sur l’achèvement du projet restait inchangée et a mis en avant son caractère économique et non pas politique.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
Allemagne, Alexeï Navalny, sanctions, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook