International
URL courte
Par
361184
S'abonner

Le Président américain a assuré à CBS qu’il fallait éviter un «conflit» entre Washington et Pékin, tout en avouant qu’il allait «y avoir une compétition extrême» entre eux. Dans son interview, il a estimé que Xi n’avait «pas une once de démocratie en lui».

Dans une interview accordée à la chaîne CBS, Joe Biden a estimé que la rivalité entre les États-Unis et la Chine prendrait la forme d'une «compétition extrême» plutôt que celle d'un «conflit».

«Je lui [à Xi Jinping, ndlr] ai toujours dit que nous ne devions pas avoir de conflit. Mais il va y avoir une compétition extrême», détaille-t-il dans un extrait diffusé par CBS.

M.Biden a souligné qu’il allait revenir sur la manière de conduire les choses de son prédécesseur Donald Trump, tout en promettant de se «concentrer sur les règles internationales de conduite».

Si Trump a opté pour «la confrontation ouverte et les attaques verbales» sans résultats tangibles sur l’énorme déficit commercial américain avec la Chine, Biden a promis de revenir sur de nombreuses mesures controversées de l'ère précédente tout en défendant les intérêts des États-Unis, rappelle l’Economic Times.

«Il est très dur», Xi

Le nouveau chef d’État américain a pourtant fait savoir qu’il n'avait pas parlé avec son homologue chinois depuis qu'il est devenu Président.

«Il [Xi, ndlr] est très dur. Il n'a pas, et je ne dis pas cela comme une critique, c'est juste la réalité, il n'a pas une once de démocratie en lui», a-t-il statué lors de l’interview.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Que pensent les Français d’une éventuelle conquête par le RN d’une ou plusieurs régions?
Tags:
conflit, concurrence, Chine, États-Unis, Xi Jinping, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook