International
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (85)
15993
S'abonner

Compte tenu de la haute efficacité du vaccin Spoutnik V, de ses conditions de stockage et de livraison moins exigeantes que celles de ses analogues occidentaux, le Washington Post avance que ce médicament pourrait profiter d’une «réussite mondiale» représentant une «rare victoire du soft power du Kremlin».

Le vaccin anti-Covid Spoutnik V pourrait prétendre à une «réussite mondiale» en raison de ses avantages par rapport à d’autres médicaments occidentaux, indique une publication du Washington Post.

Selon son auteur, les discussions sur ce médicament fabriqué en Russie «provoquaient des moqueries» tout récemment. Cependant, les conclusions sur son efficacité publiées dans la revue médicale The Lancet «le mettent sur un pied d’égalité avec les célèbres vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna», souligne-t-il.

Parmi ses avantages, mis à part son efficacité, le journaliste cite son prix «considérablement moins élevé que celui de ses concurrents occidentaux».

En plus de cela, le Spoutnik V ne nécessite pas de congélateurs à ultra-basse température pour son stockage et sa distribution, contrairement au vaccin Pfizer, poursuit-il. Ce qui «compliquerait la livraison du vaccin Pfizer dans une grande partie des pays en développement».

«Soft power» russe

Le journaliste affirme que «cela pourrait constituer une rare victoire du soft power du Kremlin». D’après lui, «cela fait suite à une importante stratégie nationale de recherches mise en œuvre par le président Vladimir Poutine ces dernières années, comprenant des investissements dans des universités et des laboratoires».

Évoquant l’Iran et six pays d’Amérique latine ayant commencé à vacciner leur population avec le Spoutnik V, le Washington Post estime que «l’Europe pourrait constituer le plus grand prix, du moins en termes géopolitiques».

Ce alors que les pays de l’UE ont pris du retard dans leur campagne de vaccination en comparaison avec les États-Unis et le Royaume-Uni suite à «des pénuries de production et à des échecs d’approvisionnement», ajoute-t-il.

La demande d’enregistrement du vaccin Spoutnik V auprès de l’Agence européenne des médicaments (AEM) a été déposée le 29 janvier 2021, a fait savoir le Fonds russe d’investissements directs (RFPI).

Une confirmation du dépôt effectué a été relayée sur le compte Twitter du vaccin. À l’heure actuelle, l’AEM n’a pas officiellement confirmé ledit dépôt.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (85)

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
Natacha Polony: «Il y a eu un recul des libertés individuelles et publiques depuis un an qui est majeur» - vidéo
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Tags:
Kremlin, Russie, Washington Post, Spoutnik V, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook