International
URL courte
Par
0 620
S'abonner

Un tremblement de terre suivi d’une cinquantaine d’autres secousses s’est produit en Arménie, se faisant sentir en Azerbaïdjan, en Géorgie et en Turquie. Plusieurs personnes ont été blessées à Erevan.

Un séisme de magnitude 4,9 a eu lieu ce samedi 13 février, à 11h29 UTC, à 18 kilomètres de la capitale arménienne, ont annoncé le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM) et l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS).

Les secousses de magnitude 5 ou 6 ont été ressenties à Erevan. Selon le ministère arménien des Situations d’urgence, deux bâtiments ont été endommagés.

Le foyer du séisme se trouvait à 10 kilomètres de profondeur, note l’USGS, alors que le CSEM parle de deux kilomètres. Son intensité a été estimée à VII. La première secousse a été suivie de 46 autres, la population est appelée à rester dehors.

Le fonctionnement des centrales nucléaires arméniennes et du métro d’Erevan n’a pas été perturbé.

Secousses ressenties dans plusieurs pays

Le séisme a également été ressenti en Azerbaïdjan, en Géorgie et en Turquie.

Le service sismologique azerbaïdjanais a déclaré avoir enregistré les secousses de magnitude 3 ou 4 dans la république autonome du Nakhitchevan et dans les régions frontalières.

D’après les témoignages publiés sur le site du CSEM, le séisme s’est fait sentir pendant quelques secondes à Tbilissi.

Panique et blessés

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a d’abord fait état d’un seul blessé.

«Une maison construite sans permis a été endommagée dans le quartier d’Erebouni d’Erevan. Une personne a été légèrement blessée», a indiqué le Premier ministre.

Toutefois, le ministère arménien de la Santé a plus tard annoncé que d’autres personnes avaient été blessées après un mouvement de panique.

«Un mouvement de panique provoqué par le séisme a fait trois blessés. Ces personnes se sont adressées au centre médical Erebouni d’Erevan. Les spécialistes assurent que leur santé n’est pas en danger», a indiqué la porte-parole du ministère arménien de la Santé, Ripsime Khatchatrian.

Selon elle, le service des urgences n’a reçu aucun appel lié au tremblement de terre.

«Le système a été mis en état d’alerte», a déclaré Mme Khatchatrian sur Facebook.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Tags:
Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM), USGS (institut de veille géologique américain), Turquie, Géorgie (pays issu de l'ex-URSS), Azerbaïdjan, séisme, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook