International
URL courte
Par
17124
S'abonner

Après de longs mois de fermeture, les salons de coiffure rouvrent en Belgique. Une ribambelle d’hommes politiques belges s’est rendue immédiatement chez le coiffeur ce week-end, non sans livrer leurs photos avant / après sur les réseaux sociaux.

En Belgique, les salons de coiffure étaient fermés depuis le mois de novembre. Lors du dernier comité de concertation, les autorités du pays ont autorisé la reprise de leurs activités à partir du samedi 13 février.

Ce week-end, plusieurs hommes politiques ont affiché sur les réseaux sociaux leur retour chez le coiffeur et leur soutien pour la profession. Parmi eux, l’ex-Premier-ministre et ministre-président wallon actuel Elio Di Rupo, le président du parti libéral MR (Mouvement réformateur) Georges-Louis Bouchez, le ministre wallon Willy Borsus ou le président du parti centriste cdH (Centre démocrate humaniste) Maxime Prévot.

«Quel plaisir de se sentir plus léger!» remarque Elio Di Rupo.

​«Aujourd’hui, c’était plus qu’une simple coupe de cheveux. Cela doit marquer le premier jour du retour progressif de nos libertés, sans retour en arrière», écrit Georges-Louis Bouchez sur son compte Twitter.

​​Cependant, les salons de coiffure sont soumis à certaines conditions pour reprendre leurs activités: travailler seulement sur rendez-vous, les portes et les fenêtres de l’établissement doivent rester ouvertes et les clients sont contraints d’attendre à l'extérieur, précise la RTBF.

Pour les coiffeurs à domicile, la reprise est pour le moment interdite.

Lire aussi:

Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Voitures vandalisées, poubelles en feu: des violences éclatent après le match Portugal-France – vidéos
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Tags:
restrictions, fermeture, coiffeur, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook