International
URL courte
Par
6223
S'abonner

Toute admiration de la reconnaissance par l’Occident de nos réussites relève d’un «complexe d’infériorité», selon un sénateur russe qui a réagi à des publications de médias russes au sujet de l’avis positif du journal allemand Die Welt sur le vaccin Spoutnik V.

Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a qualifié l'admiration de l’opinion de l’Occident de «complexe d’infériorité» en réagissant à des publications de certains médias russes à propos de l'avis positif du journal allemand Die Welt sur le vaccin russe Spoutnik V.

«Il ne faut pas citer cette absurdité et encore moins admirer le fait que nos succès ont été reconnus par des journalistes inconnus qui écrivent depuis un pays où le confinement est complet et où il y un manque désastreux de vaccins. J'ai déjà écrit que l'admiration de la reconnaissance de nos réalisations, en plus à contrecœur, de l’Occident est la manifestation d'un complexe d'infériorité», a écrit le sénateur russe sur la messagerie Telegram.

Il a qualifié l'article du journal d’arrogant et a appelé tout le monde à mettre fin à leur complexe d’infériorité.

Le journal allemand s’étonne du vaccin russe

Auparavant, le journal Die Welt avait publié un article où il soulignait que, par la création du vaccin Spoutnik V, la Russie a pu surprendre l’Occident sur le plan technologique pour la première fois depuis le lancement du premier satellite artificiel de l’Histoire en 1957.

Selon lui, technologiquement, Moscou n’a guère pu étonner l’Europe et les États-Unis depuis 1957, lorsque l’URSS a lancé le premier satellite artificiel, lui aussi nommé Spoutnik.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
Russie, Occident, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook