International
URL courte
Par
8443
S'abonner

La pandémie de Covid et la crise qu’elle a apportée ont révélé d’autres problèmes de l’Occident, estime la porte-parole de la diplomatie russe. D’après elle, afin de distraire la population des problèmes des pays occidentaux, ils pointent du doigt la Russie et ses difficultés.

Les déclarations de l'Otan sur la nécessité de contrer la Russie sont causées par la crise en Occident et par la recherche d’un ennemi, a estimé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

«Ces dernières années, ils ont ouvertement mis en œuvre le concept de dissuasion de notre pays afin d'empêcher la concurrence sur des règles et des fondements communs. Mais il faut aussi comprendre le contexte historique de cette vague. Pourquoi un autre bond maintenant? L’année 2020, le Covid, qui est entré soudainement dans notre vie et a mis à nu tout ce qui se passe vraiment dans l’Occident collectif», a expliqué Maria Zakharova à la chaîne Pervi Kanal.

Elle a précisé par la suite que, derrière la façade qui s'est effondrée à cause de la pandémie, d’autres problèmes de l’Occident se sont révélés.

«Les problèmes économiques, les problèmes migratoires, les problèmes des droits sociaux, les droits de l'Homme, c'est un bouquet que nous avons vu. Et il était urgent, une fois de plus, de recourir à ce que nous aimions, de trouver une nouvelle note d'agression dans le comportement de la Russie pour dire: "Ne regardez pas nos problèmes, nous devons regarder vers la Russie, la dissuader encore plus parce que la Russie nous menace"», a ajouté Maria Zakharova.

L’Otan sur un nouveau concept stratégique

Auparavant, à l’issue de la première journée de la visioconférence des ministres de la Défense de l’Otan, Jens Stoltenberg a déclaré que le concept nécessitait un renouvellement, car la situation a changé et ne prend pas en compte l’essor de la Chine et la détérioration des relations avec la Russie.

Lire aussi:

«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
Russie, OTAN, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook