International
URL courte
Par
151423
S'abonner

Alors que la distribution des vaccins russes contre le Covid-19 augmente le prestige de la Russie dans le monde entier, l’Occident ne l’apprécie pas, avance le ministre russe des Affaires étrangères.

La distribution du Spoutnik V et prochainement d’autres vaccins conçus dans le pays augmente l’autorité de la Russie sur la scène internationale et bien que l’Occident réalise que ce vaccin «s’il n’est pas le meilleur, est parmi les premiers», il n’apprécie pas cette tendance, a estimé Sergueï Lavrov.

«Sinon, il n'y aurait pas eu un tel flux de demandes pour ce vaccin, et il est en augmentation exponentielle. D'un autre côté, ils sont conscients que le fait même de distribuer le Spoutnik V, et d'autres vaccins russes qui seront bientôt sur le marché international, signifie une plus grande autorité et une plus grande réputation de la Russie sur la scène internationale. C'est ce qu'ils ne veulent pas», a-t-il détaillé dans une interview pour la chaîne RBC.

Dans l’attente du vaccin russe

Dans le même temps, le chef de la diplomatie russe a précisé que, d’après lui, de nombreux pays européens attendent que le Spoutnik V soit finalement certifié par l'Agence européenne des médicaments.

«En Hongrie, ils pensent qu'ils sont déjà prêts à l’utiliser, et la livraison commence. Le nombre de demandes en Europe ne cesse d'augmenter. Récemment, le prince Albert II de Monaco a demandé des vaccins pour toute la population de la principauté. Après la publication des évaluations scientifiques des structures indépendantes, en Occident on n’a qu’à reconnaître que le vaccin est bon. Néanmoins, les tentatives de le discréditer continuent», a constaté Sergueï Lavrov.

Le Spoutnik V

Le ministère russe de la Santé a enregistré le Spoutnik V en août 2020, il a été développé par le Centre Gamaleïa. Il a été créé sur une plateforme étudiée et testée de vecteurs adénoviraux humains, dont les avantages importants sont la sécurité, l'efficacité et l'absence d'effets secondaires à long terme, précisent les concepteurs. Début février, une étude publiée par la revue médicale The Lancet, validée par des experts indépendants, a établi l'efficacité du vaccin russe à 91,6% contre les formes symptomatiques du Covid-19.

Depuis son enregistrement en Russie en août 2020, le Spoutnik V a été homologué dans une trentaine de pays dont l’Algérie, l’Argentine, la Biélorussie, les Émirats arabes unis, la Hongrie, l’Iran, la Serbie et le Venezuela.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
vaccin, Spoutnik V, Russie, politique, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook